Interventions politiques

par 1 No tags 0

J’ai déjeuné avec le PDG de Radio-France, Jean-Paul Cluzel. Cet ancien administrateur de l’Opéra de Paris, par ailleurs parrain des enfants d’Alain Juppé, s’inquiète, sur le mode caustique, des mois à venir. Il sent, en effet, monter la pression du coté des cabinets ministériels, où il note un début de panique, à un peu plus de six mois de la présidentielle. Comme c’est la tradition à l’approche des grandes échéances électorales, les chaînes de radio et de télévision vont faire, dit-il, l’objet de très fortes pressions de la part du politique afin de recaser les uns et les autres. En pôle position, le ministère de la Culture et de la Communication, dont les membres se préparent à aller tirer les sonnettes. Qui à France Télévisions. Qui à TF1. Qui à Radio-France. République bananière. Les chaînes de télé et de radio, publiques et privées, regorgent d’énarques parachutés. Ajoutons à cela, le zèle des patrons de chaînes, soucieux de donner des gages, tantôt à Villepin, tantôt à Sarkozy – et qui sait dans trois mois à Ségolène Royal, en fonction des sondages… Cela promet.

0
1 Comment
  • Shelly Kapper
    décembre 7, 2010

    Very well written story. It will be beneficial to anyone who usess it, including me. Keep doing what you are doing – for sure i will check out more posts.