La machine à rumeur

par 0 No tags 0

Renaud Donnedieu de Vabres s’est senti piquer au vif après la publication par l’Express  et sous ma signature, d’un articulet sur un salon privée que le ministre de la Culture se serait fait installer au Grand Palais. Donnedieu de Vabres s’est fendu d’un coup de téléphone bien senti à Christophe Barbier. Quant à moi, j’ai eu droit à un coup de fil, courtois mais ferme, d’un membre de cabinet de Donnedieu qui m’a mis en garde sur les risques de manipulations. En l’occurrence, ce n’est pas le cas. Mais il est vrai que l’on sent monter la pression depuis le début de la campagne électorale. Les officines tournent la plein. Et le courrier du matin dans les rédactions regorgent de fausses nouvelles destinées à alimenter la machine à rumeur. Un confrère du Canard Enchaîné m’expliquait qu’il leur faudrait, en vérité, embaucher des journalistes pour dépiauter et vérifier les mille et une informations qui leur arrivent, depuis le début de l’année, chaque jour et anonymement

0
0 Comments