Boulette

par 8commentaires No tags 0

C’est ‘la mort dans l’âme’ que Patrice Duhamel a décidé de bannir de l’antenne de France 2 son frère Alain, après que ce dernier se soit fait piégé par une caméra, lors d’une réunion devant des étudiants de Science-Po, où il expliquait qu’il voterait volontiers François Bayrou à la présidentielle. Des images reprises sur le Net. Duhamel, celui de La 2, m’explique qu’il ne lui a pas été facile d’annoncer à son frère qu’il fallait qu’il abandonne ses interventions sur la chaîne, après que la société des journalistes ait montré les crocs. Une situation intenable pour les dirigeants de France Télévision ( et de RTL où il officie aussi) qui n’ont pas eu d’autres choix que de sanctionner le journaliste.
Reste une boulette de la part d’un homme que l’on pensait plus roué, après près de 40 ans de journalisme politique. Comment Alain Duhamel a t-il pu se laisser aller à une telle confidence, dont il aurait du mesurer la dangerosité, compte tenu de ses obligations journalistiques ? L’homme, qui s’expliquait ce vendredi sur RTL, a beau dénoncer le caractère ‘totalitaire’ d’Internet, on se dit qu’il aurait mieux valu qu’il ne s’aventure pas sur le terrain de ses convictions politiques intimes, qu’il s’impose un droit de réserve, inhérent à sa carte de presse. Cet épiphénomène aura vu la rédaction de France 2 monter une nouvelle fois en ligne, brandissant le carton jaune. Etonnante rédaction qui a toujours, historiquement, brandi le sabre et coupé les têtes au premier écart de l’un de leurs confrères, mais qui ne s’interroge jamais sur ses propres dérives. Qui ne se pose jamais de questions sur le caractère parfois gauchisant et partisan de certains sujets diffusés dans les journaux ou magazines de leur chaîne (comme Envoyé Spécial). Vérité ici…Quant au fond de l’affaire, certes Alain Duhamel méritait une sanction. Mais qu’en est-il de la responsabilité d’une chaine, de radio ou de télévision, qui roulerait ostensiblement pour tel ou tel candidat. TF1 n’a jamais été sanctionnée en 1995 pour avoir fait la campagne d’Edouard Balladur, quand il aurait fallu qu’elle s’impse, alors, également, un droit de réserve.On n’a jamais entendu les journalistes de TF1, à l’époque, s’indigner de cette dérive. Le traitement de faveur dont bénéficie, aujourd’hui, Nicolas Sarkozy sur certains grands médias écrits ou audiovisuels ne semble pas, tout autant, émouvoir, outre-mesure, les rédactions de ces groupes qui acceptent que l’on déroule le tapis rouge au patron de l’UMP. Mais qui sont les premiers à réclamer la tête d’une Béatrice Schoenberg ou d’un Alain Duhamel, au nom d’une déontologie qu’ils piétinent, par ailleurs, allègrement.    

0
8 Comments
  • Sancho
    février 17, 2007

    C’est l’inverse qui devrait avoir lieu. Nous savons tous qu’un journaliste,comme tout un chacun, a ses propres convictions ou du moins ses préférences politiques.Il serait beaucoup plus honnête de savoir ce que pensent les personnes que l’on voit ou que l’on entend lors des entrevues et discussions (antagoniques ou partisannes).Après c’est selon le genre d’ambiance que les rédactions se croient en demeure de créer.

  • anna
    février 18, 2007

    Je ne parlerai pas de tf1 on sait ce qu’elle attend de sarkozi, mais plutot de service publique que vous traitez gentiment de gauchiste!
    Quand Arlette chabot offre a sarkozi 3 heures d’antenne avant le décompte du temps d’antenne de candidats?
    Que pensez vous de la presse etrangére qui se gausse des journalistes francais: machistes, à la solde du pouvoir?
     » la chasse à la gazelle est ouverte » titre le courrier international Voila ce que pense la presse étrangere!
    .De quoi avez-vous l’air?. Depuis 2mois nous avons eu droit de la part des médias, je dis bien tous les médias,..au mépris de la candidate: bravitudes,procés d’incompétence, bourdes…
    .Ces mêmes journalistes on l’air de trouver formidable qu’un candidat profite de son ministere pour faire campagne a nos frais,qu’il fiche ses concurents, qu’il refuse de donner sa déclaration d’impots, qu’il gave les journalistes; toujours a nos frais! DENIS DE DEMOCRATIE!
    86% des gens pensent que les journalistes sont à la solde du pouvoir! Voila qui devrait vous faire réfléchir et peut être si ce n’est pas trop vous demander de poser des questions, faire des enquetes? Vous n’avez plus de crédibilité et les francais ne vous font plus confiance.

  • Arlaua
    mars 1, 2008

    Pered nimi byla arka

  • Anita
    avril 6, 2008

    Huh… Slightly addled, but on the whole I like this post. You’ve got some fresh ideas. But please, write more lucid.

  • Obraz
    avril 10, 2008

    http://men-wearing-panthose.k2free.com men wearing panthose

  • Negogz
    avril 15, 2008

    [url=http://xxnx.freehostplace.com/sxnxx.html]sxnxx[/url]