Un sherpa à TF1

par 20commentaires No tags 0

Nonce Paolini…Un nom de prélat et une allure de chanoine. Cet homme de 57 ans vient d’être désigné directeur général de TF1, un titre qui le place en pole position pour remplacer Patrick Le Lay, dans les trois ans qui viennent. L’arrivée de Paolini n’est pas une surprise. Voilà plus de vingt ans que ce sherpa du groupe Bouygues, dont il fut directeur des Ressources humaines, navigue dans les arcanes d’un empire dont il connaît chaque recoin. Cela m’a toujours fait sourire de voir régulièrement apparaître dans la presse les noms des PDG de Canal+ ou de M6, Bertrand Méheut et Nicolas de Tavernost, que l’on donnait régulièrement comme successeurs possibles de Patrick Le Lay à la tête de la Une. C’est méconnaître la culture du groupe Bouygues. Il est en effet de tradition au sein de cette entreprise d’aller puiser dans la liste des fidèles, dès lors qu’il s’agit de nommer quelqu’un à la tête d’une filiale. Qui plus est, quand il s’agit de TF1 dont on devine le poids politique et l’importance stratégique. Je me souviens d’un déjeuner avec Martin Bouygues durant lequel on lui avait abordé la sempiternelle question de la succession de Le Lay à TF1. Le patron m’avait fait cette réponse : « Si Le Lay doit partir de chez moi, un jour, j’irai d’abord voir dans ma basse-cour». Ce qu’il vient de faire en propulsant à TF1 l’un de ceux qui du vivant de Francis Bouygues _ le fondateur et patriarche disparu du groupe_ occupait déjà des postes clé au sein d’un empire étroitement verrouillé à sa tête.

0
20 Comments