Tsunami

par 24commentaires No tags 0

Revient, tel le ressac d’une vague, la rumeur d’une vente de TF1 au delà de la présidentielle. Un intime de Martin Bouygues, le propriétaire de cette chaîne, m’expliquait, récemment, que ce dernier manifestait une profonde lassitude à l’égard de cette chaîne, qui n’est que source de problèmes et de critiques permanentes, notamment de la part des politiques, mais pas seulement. La disparition progressive, pour cause de limite d’âge, de l’équipe dirigeante et historique de TF1 combinée aux nouveaux projets de Martin Bouygues, qui semble vouloir investir massivement dans l’industrie des énergies renouvelables, remet donc en avant l’hypothèse, solide, d’une cession de cette chaîne. Et les démentis du premier intéressé, Martin Bouygues, ne valent rien: c’est ce même homme qui m’assurait, droit dans les yeux, au printemps dernier, que Patrick Le Lay était là pour un siècle…Reste que la vente de TF1 n’est pas une mince affaire. Il va de soi que Nicolas Sarkozy, élu ou non, veillera au grain. Intime de Martin Bouygues, c’est lui qui adoubera l‘éventuel repreneur et qui scellera, s’il est à l’Elysée, la cession d’Areva au groupe Bouygues. C’est lui également qui cornaquera l’opération de vente de La Une. Encouragera t-il Vincent Bolloré ? Qui en rêve. Convaincra t-il un Albert Frère ou un Bernard Arnault de se porter candidats? Indiscutablement, en tous les cas, l’après deuxième tour ouvrira un nouveau round dans l’audiovisuel, dont TF1 et Canal+ _ qui devra subir le contre-coup d’importants mouvements à venir sur Vivendi _ seront sans doute les principaux acteurs de ce qui pourrait s’apparenter à un nouveau tsunami médiatique.

0
24 Comments