Vous avez dit fébrile?

par 25commentaires No tags 0

La rumeur s’est répandue comme une traînée de poudre dans nombre de rédactions, sans que l’on puisse se la faire confirmer: PPDA  aurait passablement irrité Nicolas Sarkozy, mécontent de la tonalité de l’entretien qu’il venait d’accorder à TF1. Hors antenne, le grand sorcier de l’info aurait même essuyé quelques remarques de la part de César. Il est vrai que « Poivre » a donné un curieux spectacle, ce soir là : celui d’un journaliste étonnement outrecuidant -lui qu’on a connu plus docile et moins sarcastique avec bien des prédécesseurs de Nicolas Sarkozy. C’est ainsi qu’on l’aura entendu, ce soir là, qualifier Sarkozy de «fébrile », dans le cadre du G8. Avant qu’il n’explique au locataire de l’Elysée que certains, lors de ce sommet, l’avaient même trouvé «petit garçon » aux cotés de Blair, Bush et consorts. De quoi crisper un  Nicolas Sarkozy, que l’on a du coup senti au bord de la crise de nerfs, à plusieurs reprises, lors de cet entretien télévisé qui se déroulait sous les lambris de l’Elysée, là où les équipes du journal de 20 heures de TF1 (home, sweet home…) avait planté leurs caméras, ce qui constituait au passage une première. 
Certains ont vu dans l’attitude un peu désinvolte de PPDA une manière un peu maladroite de se dédouaner à bon compte après les critiques entendues au sujet de TF1 depuis des mois: une chaîne « à la botte » de Sarkozy, aux ordres de l’UMP… Si c’est le cas, la réponse de Poivre est aussi cavalière que stupide. Pourquoi aller chercher Nicolas Sarkozy sur des points de détails aussi subjectifs, quand des questions de fond méritaient sans doute un peu plus de pugnacité ? Pourquoi aller agiter un tel chiffon rouge devant le visage d’un responsable politique, dont on sait la solidité et la rouerie ? Et imagine t-on une seule seconde un PPDA se risquer à traiter, en son temps et  de la sorte, un François Mitterrand ? On imagine ce que l’ancien chef de l’Etat lui aurait répliqué, sur un ton glaciaire…Nul doute qu’il restera, en tous les cas, quelques traces de cet épisode, passé un peu inaperçu : un numéro d’immolation journalistique inédit sur TF1. Cela méritait d’être signalé.      

0
25 Comments