Eté meurtrier

par 0 No tags 0

On a de la peine à l’accepter, mais force de reconnaître que les chiffres sont là , implacables: Secrets Story, l’émission de télé-réalité de TF1, l’une des entreprises de décervelage les plus abouties que la télévision nous ait offert depuis longtemps, restera « le » succès télé de l‘été. Bientôt dix ans après l’irruption de Loft Story dans notre paysage audiovisuel, la télé-réalité a ainsi réussi à fédérer, de nouveau, plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs accrocs, alors que l‘on croyait le genre définitivement émoussé. Et l’on a beau s’infliger méthodiquement ce programme afin d’en déceler les ressorts les plus intimes, les raisons de ce triomphe cathodique restent un mystère. Le casting est d’une pauvreté absolue ;  le spectacle de cet échantillon d’humanoïdes avachis du matin au soir laisse pantois ; quant au niveau des rebondissements concoctés par la production, afin de tenir les fans de  ce programme en haleine, il est consternant : on en appelle à la lobotomie.  Jamais programme n’est apparu ainsi aussi indigent et pourtant : ça marche ! Faut-il imputer ce succès à la météo désastreuse, qui a eu pour conséquence une augmentation sensible de l’audience de la télévision durant l‘été ?  Ou la France rejoindrait-elle le peloton de têtes des pays occidentaux, où la télé-réalité renaît de ses cendres ? Pour TF1, ces questions n’effleurent personne. Seul l’audimat compte. Et celui-ci affiche des scores d’exception.

0
0 Comments