Pliera, pliera pas?

par 16commentaires No tags 0

Christine Albanel ne jouera pas indéfiniment les potiches…La ministre de la Culture et de la Communication apprécie modérément, le mot est faible, l’interventionnisme de l’Elysée sur les dossiers qui sont les siens. Et quand on dit l’Elysée, c’est de Georges-Marc Bénamou, dont il s’agit. Cet ancien journaliste, qui dirigea le magazine Globe, dans un lointain passé, a hérité, par la grâce de Nicolas Sarkozy, qui s’en est amouraché durant la campagne, d’un joli bureau à l‘Elysée ( celui de Foccart, l’ancien monsieur Afrique de De Gaulle), d’où il supervise les questions de culture et de communication. Des domaines qu’il suit de près, (de trop près ?) au point de court-circuiter, quand bon lui semble, la ministre en charge de ces questions. Cette dernière s’est littéralement étranglée, cette semaine, en découvrant Bénamou sur BFM TV. Le conseiller élyséen y annonçait diverses babioles, notamment des arbitrages à venir sur lesquels Albanel est censée avoir la main.  Un joli patraques qui voit donc s’affronter, en coulisse, comme aux plus belles heures de la cohabitation, un membre éminent du gouvernement et un sherpa de Nicolas Sarkozy, virevolant, inventif à ses heures, mais plutôt cavalier. A  l’image du chef de l’Etat, qui piétine allègrement, chaque jour, son premier ministre,  Bénamou s’essuie périodiquement les pieds sur celle qui n’entend plus désormais se laisser faire. Et le match  promet d’être musclé et serré. Qui du conseiller ou de la ministre pliera le premier ? C’est la question que se pose le Landernau. Paris à l’appui.  

0
16 Comments