Souvenirs de la reine…

par 3commentaires No tags 0

Christine OckrentLes syndicats de journalistes de France 3 viennent de monter au créneau afin d’exiger de la direction de la chaîne qu‘elle prenne des sanctions à l’encontre  de Christine Ockrent, accusée de multiplier les « ménages ».

En cause, la participation de la « reine Christine » à différentes soirées de lancements de produits, grassement rémunérées. Elle aurait ainsi animé, récemment, des soirées pour le compte de Microsoft, de SFR, de la Caisse des Dépôts et participé l’été dernier à l’université d’été du Medef. Sur ce dernier point, souligne l’AFP, la journaliste aurait reçu une lettre de sa direction, lui rappelant les règles d’éthiques les plus élémentaires, en vigueur dans la profession.

Cette polémique tombe d’autant plus mal pour Christine Ockrent que voilà quelques jours elle se faisait cueillir à froid par la presse pour ses émoluments à France 24. Les journalistes de France 3,  qui dénoncent une « confusion des genres », sont d’autant plus remontés qu’en ces temps de disette budgétaire, les salaires de la rédaction de cette chaîne ne connaissent pas de progression et ce depuis de nombreuses années. 

Cette affaire me rappelle les conditions épiques dans lesquelles Christine Ockrent avait quitté l’Express, en 1997, après que la rédaction lui ait infligé une motion de défiance. Celle qui dirigeait alors cet hebdomadaire, d’une poigne serrée, avait fait enlever de son bureau, le week-end, par des déménageurs, quelques mètres carrés d’une moquette bleue pétrole. Ainsi qu’une série de lithographies, achetées par l’Express, qui ornaient les murs de son bunker.  Le souvenir de ce bureau découvert, le lundi matin, aussi nu que le désert de Gobi, laissa longtemps pantois l’ensemble de mes confrères…      

0
3 Comments