Casse tête

par 0 No tags 0

 

 

La flamme Olympique, qui doit transiter par Paris lundi prochain, ne donne pas de sueurs froides qu’aux responsables du CIO et à la préfecture de police de Paris. Canal+ et France Télévisions, qui doivent l’accueillir dans leurs murs, ce jour là, en raison du fait qu’ils seront diffuseurs des JO de Pékin, cet été, s’inquiètent des manifestations qui risquent d’entourer cet évènement. 

 

 Les incidents d’Athènes 

 

Et alors que Matignon et l’Elysée réfléchissent à un passage en quasi catimini de la flamme, les deux groupes audioivisuels négocient les conditions de ce qui s’apparente de plus en plus à une source de problèmes majeurs, de nombreuses associations, dont Reporters sans Frontières, étant sur le pied de guerre.

0
0 Comments