Loin des yeux….

par 5commentaires No tags 0

m-sarkozy_night_fever.jpg

Le parachutage de Georges-Marc Bénamou à la Villa Médicis, à Rome, n’en finit pas de faire des vagues. Pourquoi, s’interrogent le monde de l’audiovisuel et nombre de responsables politiques, Nicolas Sarkozy a t-il offert un tel pied-à-terre à celui, dont il ne disait pas toujours que du bien, ces derniers temps, agaçé par les déchirement au sein de son équipe?

 

La réponse à cette question m’est venue, pour partie, de l’Elysée, ce matin. L’un des conseillers du président de la République m’expliquait que l’éviction de Bénamou s’est longuement négociée. Le chef de l’Etat aurait exigé, en effet, de son ancien conseiller (et ami) un silence absolu, comme c’est la tradition pour tous ceux qui quittent cette maison.

 

Celui qui a suivi, au plus près, Sarkozy durant la campagne, qui a assisté à un grand nombre d’épisodes, en coulisses, et qui a donc beaucoup vu et beaucoup entendu, semble avoir été invité à respecter cette vieille règle non écrite et en vigueur depuis des lustres. Ni confidences, ni interviews, ni livres…

 

Personne n’a oublié que Georges-Marc Bénamou s’était mis à dos quelques anciens mitterrandiens, dont Pierre Bergé, pour avoir brisé cette loi du silence, en allant publier  un ouvrage dans lequel il relatait les conversations privées qu’il avait eu avec l’ancien président de la République. La publication  de ces confidences avait eu pour effet de choquer un grand nombre de socialistes. Et pas seulement.

 

Ainsi, Bénamou aurait-il sans doute été tenté, légitimement, d’aller proposer  à un éditeur, un recueil de souvenirs sur la période qu’il vient de traverser.  

 

Il est, en tous les cas, un homme qui ne porte pas Bénamou dans son coeur, c’est Olivier Poivre d’Arvor. Le frère de PPDA s’était vu promettre la Villa Médicis par Sarkozy, en personne, après que « Poivre » ait appuyé sa démarche. Inutile de dire que les deux frangins n’oublieront pas le camouflet.     

0
5 Comments
  • armel
    mars 18, 2008

    Mais pourquoi Benamou ne fait-il plus l’affaire ? L’affaire du pôle des chaînes internationales ? Quant à OPDA, quelle rigolade ! A force de miser sur l’entregent, on finit par se faire griller…

  • GED
    mars 18, 2008

    Merci, vous confirmer ce que je subodorai.

  • LSalman
    mars 20, 2008

    On ne peut que contaster le malaise grandissant dans la culture. Comme l’écrit Michel Diard dans son blog « André Malraux assignait à la culture le soin de conserver « l’héritage de la noblesse du monde » ; Sarkozy assigne, lui, à la Villa Médicis le soin d’accueillir les expulsés de l’Elysée. »

  • Layal
    avril 6, 2008

    I can’t stand the way some people express their mind – it sound terrible. Is a lot of cussing necessary, guys?

  • adanis
    avril 9, 2008

    I think that people should communicate, no matter where they do it – in real life or in Internet.