Jack pot

par 0 No tags 0

 

 

 Robert Louis Dreyfus

 

C’est sans bruit et sans tapage que l’industriel et propriétaire de l’Olympique de Marseille, Robert-Louis Dreyfus, vient de décrocher, au nez et à la barbe du groupe Lagardère, l’imposant contrat de production des matchs du championnat de France de Ligue 1.

 

Moins médiatisée et moins spectaculaire, que la bataille qui vit s’affronter Canal+ et Orange, autour de l’obtention des droits de diffusion de ce championnat, cette joute n’en est pas moins importante.

Car le groupe Lagardère comptait bien faire de cette opération un enjeu clé pour le développement de sa branche sport, dont il fait activement la promotion. Fort du bon travail qu’il vient de réaliser autour des retransmissions des matchs de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Lagardère espérait faire coup double en raflant  le juteux contrat de la Ligue  1.

 

Arnaud Lagardère

C’était sans compter sur le très roublard et efficace patron de l’OM, dont on oublie qu’il est aujourd’hui l’un des géants mondiaux du foot business. Propriétaire des droits de production de la dernière Coupe du monde de football et détenteur des droits des deux prochaines éditions (via sa filiale HBS), celles de 2010 et 2014, Robert-Louis Dreyfus n’est pas le dernier perdreau de l’année. Et sa pugnacité, comme sa capacité à enlever l’adhésion des plus récalcitrants, en font un redoutable manœuvrier. Arnaud Lagardère vient de le redécouvrir, à ses dépens.

0
0 Comments