Nouvelle donne

par 3commentaires No tags 0

Dix « killer applications » basiques et gratuites pour WindowsLes laborantins de l’institut Médiamétrie, (l’instrument de mesure de l’audience de la radio et de la télévision que préside Bruno Chetaille), travaillent d’arrache-pied, me confiait, ce matin, l’un de ses responsables, afin d’adapter, techniquement, l’outil au nouveau paysage média.

Maintes fois brocardée, par le passé, pour avoir (vrai ou faux) bricolé certains de ses résultats, cette société, au conseil d’administration duquel Vincent Bolloré (propriétaire de Direct 8) et Nonce Paolini ( PDG de TF1) viennent de faire leurs entrées, passe donc à la vitesse supérieure.

 

C’est ainsi qu’avec l’explosion de la TNT et de l’ADSL, l’arrivée de la télévision sur le téléphone mobile et Internet, ou le développement du Podcast, en radio, Médiamétrie a du se réformer en profondeur. Mon interlocuteur m’indiquait, ainsi, que d’ici à 2011, le nombre de foyers français équipés de ces boîtiers espion, qui mesurent l’audience de la télévision, passerait de 3200 à 5000. Et que cette année, 400 nouveaux foyers seraient équipés de ces fameux boîtiers. Objectif : affiner la mesure d’audience et répondre aux opérateurs, qui s’inquiètent de la volatilité des auditeurs,de l’inconstance des téléspectateurs, bref de l’éparpillement de l’audience.

 

Autre chantier, Internet. Sachant qu’en 2007, les français auront passé 52 minutes, par jour, sur le net, Médiamétrie a décidé d’aller examiner dans le détail nos habitudes de consommation et les sites ou programmes consultés sur la toile. Là aussi, le nombre de personnes auscultées va très nettement augmenter: de 7000 aujourd’hui, il va passer à 25 000, dans un délai relativement bref.

 

52 minutes par jour sur le net ! ce chiffre m’effare, quand on sait que, par ailleurs, le temps passé, chaque jour, en moyenne, par les français, devant leur petit écran de télévision, n’a pas baissé, bien au contraire: il était de 3h27, l’an passé. S’ajoutent à cela, les jeux vidéos, la musique, l’Ipod…Où trouve t-on le temps ? Au détriment de quelles autres activités culturelles, (la lecture ?), de quelles priorités plus intimes, (l’écoute de l’autre, de son conjoint, l’éducation de ses enfants….), ce phénomène se développe t-il ? Et faut-il y voire, plus gravement, l’illustration d’un mouvement de désocialisation au sein de la famille ? 

Mon interlocuteur se voulait bien plus optimiste: selon lui, l’épicentre du foyer français s’est tout simplement déplacé. Si, il y a encore dix ans, le salon  télé et sa cheminée accueillaient la famille, une fois le dîner expédié, pour une soirée télé, c’est aujourd’hui l’ordinateur, ce nouvel âtre, nouveau lieu d’échanges, d’interactivité et de convivialité, qui rassemble souvent une partie de la famille, à la nuit tombée. Car si l’on butine, zapette en main, devant la télévision, on s’installe, on  s’ancre, devant « l’ordi ».                 

0
3 Comments
  • Anonyme
    mars 17, 2008

    la consultation du web se fait aussi au bureau Autrement dit les français passent peut-être 3h27 devant la télévision chez eux et 52 mn devant l’ordinateur au bureau.

  • Anonyme
    mars 18, 2008

    sachant que les Français écoutent 178 minutes de radio par jour (preque 3 heures), cela commence à faire beaucoup au total
    à mon avis les chiffres Médiamétrie sur la télé ne reflètent pas la réalité, car pour accepter d’avoir un boitier chez soi, il faut déjà être dans un état d’esprit de gros consommateur télé, sans parler de la composante incitative de ce device, bref tout cela me semble bien gonflé, mais tout le monde en est ravi, les annonceurs, les diffuseurs, et médiamétrie dont ils sont les actionnaires…

  • skinnydog
    avril 6, 2008

    stop saying grose things about this! It’s your terrible way of thinking! Normal people don’t care about stuff like that