Chienlit!

par 0 No tags 0

De Gaulle aurait clamé: « c’est quoi cette chienlit?». Un mois après l’installation de la commission Copé sur l’avenir de la télévision publique, voilà qu’un trublion sème la zizanie dans le landernau de l’UMP. Député de la majorité et porteur d’eau de Nicolas Sarkozy, dont il est l’un des sicaires, Frédéric Lefebvre anime depuis quelques mois un club de rencontres, (le Club parlementaire sur l’avenir de l’audiovisuel), dont il ne faudrait pas sous estimer l’influence.

 

Car ce cénacle, où défilent bon nombres de députés de l’UMP, venus écouter des professionnels du secteur, fonctionne comme une commission-bis qui se serait mise en tête de venir court-circuiter celle, officielle, de Jean-François Copé.

 

Pour ajouter à la confusion, l’UMP vient de désigner, dans le cadre de sa réorganisation, un secrétaire national en charge des questions audiovisuelles, le député Philippe Briand. Voilà pour la clarté.

 

Ainsi pris en sandwich, Jean-François Copé risque de voir ses travaux mis à mal par quelques sarkozystes pure sucre et une poignée de parlementaires soucieux de reprendre la main sur un dossier suivi de près à l’Elysée.

Car en dernier ressort, ce sont bien les députés UMP qui seront amenés à plancher sur un projet de loi, destiné à refondre la télévision publique, d’ici à la fin 2008..

 

En attendant, Frédéric Lefebvre consulte. Lors de la dernière réunion de son Club, on a vu défiler un certain de réalisateurs et de producteurs, dont Jérome Revon, l’une des figures du métier et cheville ouvrière, entre autres, des grandes soirées de variétés qu’anime Michel Drucker sur France 2. Le débat fut houleux, en raison du coût élevé de ce programme et de sa faible audience (moins de 20% de part de marché sur les 25-49 ans). Revon  se plaignait que France 2 ait ramené le budget de production de ce programme à 500 000 euros l’unité, contre 900 000 euros lors de la première diffusion. Les petits producteurs invités par Frédéric Lefebvre ont hoqueté de colère à la publication de ces chiffres.           

0
0 Comments