Le cas Ménard

par 6commentaires No tags 0

Robert Ménard, le croisé de Reporters sans frontières est-il à la liberté de la presse ce que Bernard Kouchner est aux droits de l’homme ? Un bateleur sur ressorts, aimanté par les flashs des photographes et que l’ego boursouflé conduirait, parfois, à quelques excès, voire à une perte de lucidité.

 

Etrillé par le Figaro pour son omniprésence dans les médias et sa propension à se mettre en avant, au détriment des causes qu’il est censé servir, cet infatigable militant paye aujourd’hui et au prix fort ses coups de cymbales.

 

Il est vrai que le personnage peut agacer. Son coté show-man, ajouté à cette volonté qu’il a de vouloir occuper l’espace à toutes les occasions, lui valent quelques inimitiés dans le monde des médias, où l’on estime, non seulement qu’il en fait trop mais que son activisme peut s’avérer parfois dangereusement contre-productif.

 

Lors de l’incarcération, en 2004, au Pakistan, de deux journalistes de l’Express arrêtés par la police de ce pays, en raison  de leur présence dans une région interdite à la presse, le directeur de la rédaction de mon magazine (Denis Jeambar, à l’époque), n’avait pas tenu à associer Robert Ménard et Reporters sans frontières  à ses démarches. Craignant qu’il fasse capoter les négociations, que l’Express avait engagé avec le Quai d’Orsay et les autorités pakistanaises, Jeambar avait soigneusement gardé à bonne distance un Ménard muselé.

Mais il n’est pas dit, loin s’en faut, que l’issue (heureuse) de cette affaire aurait été différente si l’association s’était lancée dans une bataille médiatique de grande ampleur. Déjà, à l’époque, on le voit, le cas Ménard faisait l’objet d’interrogations.

 

Ce climat de méfiance et ces critiques sont sans doute excessives. C’est oublier  l’immense travail d’une association sans laquelle nombre de journalistes croupiraient dans des geôles. Certes, les manières intempestives d’un Ménard peuvent taper sur le système, mais les résultats obtenus depuis des années, sur tous les fronts, et son travail de sape en faveur du Tibet, à l’horizon des JO de Pékin, méritent sans doute que l’on oublie les excès du personnage. Et que l’on ne retienne que son bilan. Plutôt exemplaire.      

0
6 Comments
  • vincent
    avril 1, 2008

    l’orthographe, Renaud, l’orthographe!

  • Ciguri
    avril 1, 2008

    Exemplaire, le bilan de Ménard ? Quels exemples avez-vous, cher Renaud, de ce bilan exemplaire ? Combien de journalistes sont sortis des geôles chinoises, nigériannes, tchétchènes ou birmanes grâce à Robert Ménard ? Cette marionnette creuse (la comparaison avec Kouchner est la meilleure partie de votre billet) est tout juste bonne à se répandre sur les « risques » (!!!) encourus à son retour d’Athènes, après qu’il y a fait un de ces numéros inutiles dont il a le secret : « Un an de prison », glisse-t-il en passant. Si ce n’était pas dramatique pour les journalistes chinois qui croupissent en prison, ce serait à se tordre de rire.

  • COLINAS
    avril 1, 2008

    « Exemplaire » Robert Ménard , le salarié de la CIA ???!!! C’est le poisson d’avril de cette année ??? Je mets au défi et le journaliste et son employeur, « l’EXPRESS », de lire et de faire paraître une recension du livre de Maxime VIVAS : »La face cachée de Reporters sans frontières – De la CIA aux faucons du Pentagone  » (Editions ADEN) et de justifier après cela ce jugement.

  • Anonyme
    avril 2, 2008

    Ce que bcq de journaux n’osent pas dire sur les Jeux, Menard le fait. C’est déjà ça.

  • maxime ivas
    avril 8, 2008

    De maxime Vivas à Colinas

    Une recension de mon livre : »La face cachée de Reporters sans frontières – De la CIA aux faucons du Pentagone  » (Editions ADEN)?

    Mon éditeur, qui n’envoie pas de service de presse (exemplaires gratuits) là où il pense que ça ne sert à rien avait omis l’Express. Lequel a alors réclamé, et reçu un exemplaire il y a 4 mois.

    Patience, avaler 272 pages, ce n’est pas rien !

  • damien
    avril 8, 2008

    il est inadmissible de la part de RSS et surtout de Ménard…le provocateur d’avoir manipulé médiatiquement les opinions par ses mensonges et son idéologie Intégriste . Toutes ces actions interdites par la loi sur des monuments publique..doivent être fortement puni ..par de la prison …On ne doit pas activer  » la Chienlit  » dans nos rue ….affirmer ses opinions a ceux qui ne le partagent pas ( Chine ) c’est aussi UNE FORME DE DICTATURE cachée ….! Honte à notre pays ,honte à la France …et nous allons en payer le prix car la volte face du peuple Chinois qui à été insulté ( 1 milliard )sera dramatique pour le commerce extérieur ..!
    De plus a ce Menard de RSS avant de hurler aux loups et d’imposer sa DICTATURE de pensée ….Le Dalaï-Lama Ne nous à rien demander ….alors nous Français occupons nous plutôt des terroristes Islamistes …qui vont bientôt Frapper ? Balayons devant notre porte …avant de donner des leçons à une population qui ne nous demande RIEN ….Français …OCCUPEZ VOUS DE VOS FESSES …il y à fort à faire …croyez le …et foutez la Paix à ceux qui viennent à la démocratie petit à petit …..Il y à eut plus de progrès en Chine en 20 ans que pour la France en 200 ans ….!!
    Les Gaucho comme d’habitude étaient dans la rue hier et entraînaient LEUR CULTURE DE LA CONTESTATION AVEC LES DÉJANTÉS DE LA GAUCHE .!!