Des news

par 4commentaires No tags 0

Bon score
8 658 000 téléspectateurs, 34,6% de part de marché, Le Papillon noir de Stéphane Freiss, diffusé sur TF1,( tf1.lci.fr/)   avec Eric Cantona et Hélène de Fougerolles a rempli ses promesses. Un bon thriller remarquablement interprété qui semble répond plutôt bien à la question qui taraudent les patrons de chaînes, à propos de la crise de la fiction française à la télévision. Un bon scénario, de bons dialogues, des comédiens à l’unisson, le tout confié à un réalisateur de talent et dont c’est le métier: il semble que la recette soit aussi simple que celle-ci.

 Détournement
Je vous recommande un petit livre par endroits désopilant. Il s’agit de « L’agenda du président », que publie chez Michel Lafon, trois dessinateurs, Plantu, Wiaz et Cabu. L’idée, amusante, a été de reprendre, mois après mois, le véritable agenda politique de Nicolas Sarkozy (ratissé par des journalistes qui ont collaboré à l’ouvrage) et de le détourner, page après page. Le résultat est assez réussi.
« Convier Chirac ? Non, ce serait de mauvais goût ».
Vendredi 5 octobre. Rencontre avec Bill Clinton. « Vais lui demander comment il a sauvé son couple". 
Samedi 2 février. Mariage à l’Elysée. « Trente personnes invités seulement : la famille, les intimes, mais pas les bavards, comme les Balkany ».
Extrait : Lundi 3 septembre. Installation de la commission sur le plan Alzheimer.
Vendredi 8 février :«M’occuper des municipales à Neuilly, (flinguer mon candidat Martinon, en faisant publier un confidentiel dans le Figaro »).

 
 Mélange des genres
Climat toujours tendu à Europe 1 où l’affaire Sevran continue de faire des ravages dans la rédaction qui ne cesse de pointer du doigt Jean-Pierre Elkabbach, accusé désormais de tous les maux. Le voyage qu’il vient d’effectuer en Chine dans les bagages de Jean-Pierre Raffarin n’est pas fait pour arranger les choses. Les journalistes de la station ne comprennent pas que leur patron ait accepté de cautionner de la sorte la démarche de l’ancien premier ministre. Lequel, en bon VRP, est allé faire à Pékin un numéro d’équilibrisme assez peu digne. Un voyage sur fond de bisbilles entre la France et la Chine, dont JPE aurait pu faire l’économie, soupire t-on à Europe 1 : « cette station n’est pas une succursale du Quai d’Orsay ! »
0
4 Comments
  • Michel
    avril 29, 2008

    Ouaip : Le Papillon noir : j’ai essayé. Et bon, suis allé me coucher tôt. Parce que : scénar indigeste ; acteur bof ; dialogue – parlons d’autre chose… Mais, à décharge, je venais de me faire l’épilogue des Soprano ce week-end en DVD. Alors, je sais pas, peut-être que l’écart était trop grand.

  • armel
    avril 29, 2008

    J’ai vu le documentaire sur le commissariat de police à Roubaix, et ça aussi, c’était puissant !!!

  • showshoes
    mai 1, 2008

    moi j’ai vu le début et sincèrement Eric Cantona ne sait pas jouer. Que ce soit au cinéma ou maintenant à la télévision, ce n’est pas un acteur. Il dit son texte à plat. C’est inécoutable. Dommage parce que oui, la réalisation était belle. Dommage aussi qu’au début le scénario pêche… Mais bon, on imagine que le scénariste a dû faire quelques concessions.

  • MYRTLEDuffy
    mars 29, 2010

    If you are willing to buy real estate, you would have to get the loan. Moreover, my brother all the time uses a financial loan, which supposes to be the most fast.