retour à l’envoyeur

par 0 No tags 0

 

« …Tu voulais être un grand patron de presse, tu ne l’est pas. Tu voulais être un grand producteur de cinéma, tu ne le seras pas. Tu as même trouvé le moyen de te fâcher avec Yann Moix pour son dernier film. Il serait temps  que l’animateur de Salut les terriens revienne sur terre ». Cette salve, extraite de propos publiés cette semaine par le magazine VSD, est signée Guillaume Durand. Et elle est destinée à Thierry Ardisson. Le journaliste d’Europe 1, attaqué  par l’animateur de Canal+ dans ce même journal, a tranquillement flingué celui qui l’avait accusé, notamment, dans les colonnes de VSD, justement, de ne pas travailler ses émissions et de faire preuve en général d’une grande paresse.

 

D’un tempérament d’ordinaire flegmatique, Guillaume Durand est du coup sorti de ses gonds. Jusqu’à en remettre une bonne louche hier, sur le plateau de Pif Paf, l’émission de Paris Première qui sera diffusée ce week-end. Avec la verve qui le caractérise, Durand a redit tout haut ce qu’il écrivait dans VSD cette semaine, ajoutant qu’il avait reçu le jour même un coup de téléphone d’Ardisson.

Inquiet de la tournure que prenait cette polémique, l’animateur a tenté de calmer le jeu. Et de dissuader le journaliste de remettre de l’huile sur le feu. Ce que Durand, piqué au vif, dans un premier temps et  amusé, ensuite, par cet épisode, n’a pas entendu, préférant tancer celui qui l’avait asticoté. Retour à l’envoyeur.  

0
0 Comments