Ubu

par 8commentaires No tags 0


La pantomime qui s’est déroulé hier, lors d’un conseil d’administration de TV5 grand-guignolesque, qui devait voire la nomination du PDG de France Monde, Alain de Pouzilhac, à la tête de la chaîne francophone, est l’illustration parfaite de ce que peuvent donner les mécanos audiovisuels quand ils sortent de la tête des cabinets ministériels et de l’imagination de nos dirigeants politiques.

Que dis-je France Monde ? L’entreprise vient d’être rebaptisée, Société de l’audiovisuel extérieur français, son joli nouveau nom, (en attendant mieux), depuis que cinq entreprises, qui le portaient déjà depuis longtemps, ont menacé de déposer plainte contre les dirigeants français, s’ils persistaient à conserver cette appellation.
Rappelons tout de même qu’une société spécialisée avait été recrutée pour trouver un nom  pour ce nouvel ensemble destiné à être la vitrine de l’audiovisuel français dans le monde. Bravo les artistes!

Pensant bien faire, Nicolas Sarkozy avait imaginé, voilà plusieurs mois, singer la BBC en décrétant la création d’un vaste machin réunissant, sous une seule et mêle ombrelle, une société de service publique, RFI, une entreprise de droit privé, placée sous tutelle politique, France 24 et un Ovni du paysage télé francophone, TV5.
Tout cela sans mesurer, un seul instant, que ces trois entreprises étaient composées de journalistes et d’employés soumis à des conventions collectives différentes et dont l’harmonisation des nombreux statuts (dont certains hérités des années 70) se révèle aujourd’hui un vrai casse-tête.


Alain de Pouzilhac

Nos amis belges, suisses et canadiens, qui ont accompagné, depuis sa création, le développement de TV5, ont donc refusé, hier, d’entériner la nomination d’Alain de Pouzilhac, (qui pensait pouvoir passer en force, avec la bénédiction de Matignon et du Quai d’Orsay), au motif qu’ils ne sont pas ses vassaux, mais les actionnaires à part entière d’une chaîne dont il souhaitent ardemment l’indépendance. Le pataquès est donc à son comble : marginalisés, maltraités depuis des mois et piqués au vif, ces derniers ne sont pas disposés à faire le moindre cadeau à la France.

Si Nicolas Sarkozy avait vu juste, en souhaitant moderniser et rationaliser un paysage télé digne de l’ex ORTF, la méthode employée confine à l’absurde. Harmonisation des grilles de salaires, nouveau siège commun, constitution d’une société holding, rémunérations de ses cadres dirigeants (Ockrent et consorts), la note risque d’être salée à l’arrivée. A lui seul, le déménagement et le ré-emménagement de TV5 et de ses infrastructures techniques a été chiffré par son  actuel PDG, François Bonnemain à 100 millions d’euros.

Autre somme qui devrait venir faire gonfler l’ardoise, celle du dédommagement exigé par TF1, en échange de sa sortie du capital de France 24: 100 millions d’euros, également!

Et la note pourrait encore s’alourdir avec France Télévisions: calculette en mains, ses dirigeants sont en train d’évaluer leur participation. S’inspirant de la négociation engagée par La Une, ils pourraient à leur tour exiger d’être indemnisés, au prix fort, là encore. A qui le tour?

Le onzième sommet de la francophonie

S’ajoute à tout cela, et cerise sur le gâteau, un épineux problème politique. Car  si chacun sait que la France s’apprête à prendre, en juin, la présidence de l’Union européenne, tout le monde ne sait peut-être pas, en revanche, que c’est Paris qui doit présider, également, l’an prochain, le sommet de la Francophonie, qui se tiendra  au Québec et dont Nicolas Sarkozy sera l’hôte.

Un rendez-vous et une échéance qui pèsent dans ce débat: les suisses, les belges, comme les québécois et les canadiens, entendent bien, en effet, profiter de cette manifestation de grande ampleur pour remettre la pression sur Paris. Et faire plier Pouzilhac. Lequel en bon gascon n’entend pas céder. La suite au prochain round.

0
8 Comments
  • GED
    avril 18, 2008

    Exemple typique de la méthode sarkozy : agir puis réagir sous la contrainte des faits pour trouver une solution à la zizanie ainsi créée. La France a un problème majeur, c’est le Président de la République.

  • bilyjoe
    avril 26, 2008

    Quant au joli nom en attendant mieux, je vais apporter un rectificatif, des cinq entreprises, une seule a réellement fait opposition auprès de l’INPI. Et d’après nos recherches, cette société devrait poursuivre au moins une des sociétés ayant usurpé le nom France monde a son insu, en mettant france du monde. La société spécialisée recrutée dans le but de trouver ce nom a été très maladroite et impoli, et nous avons des preuves.

  • Colombo
    avril 27, 2008

    Voici le errements de Mr de Pouzilhac, lisez ceci:

    France Monde, le nom du holding public qui devait coiffer France 24, RFI et TV5, a disparu des tablettes officielles. Et pour cause, la marque était déjà déposée pas moins de sept fois. Pour Alain de Pouzilhac, son pdg, qui rêvait de créer une « marque mondiale », c’est un cauchemar ! Le rachat de la marque a d’abord été tenté.

    Une association réclamait 15 000 euros, une autre 187 000 euros, les autres n’ont pas répondu au courrier. Jusqu’à ce que Gilbert Collard, l’avocat de l’ONG Coeur de France Monde, se réveille et réclame… 15 millions d’euros. Soit quatre fois le budget du holding ! Pouzilhac a laissé tomber. Le contribuable ne paiera pas une somme pareille.

    Autre solution : s’intituler France 24. Impossible, TF1 est copropriétaire… TV5 ? Impossible du fait des francophones. Et RFI ? « On m’a répondu qu’il fallait une loi », peste Pouzilhac, du coup, obligé de se rabattre sur ce nom improbable : « Audiovisuel extérieur de la France ». En attendant mieux… Si les internautes du Point ont des idées, merci de les poster.

  • sassou
    avril 27, 2008

    Monsieur de POUZHILAC vous êtes vraiment un gros menteur, allez, essayez de comparer votre soi-disant nouveau nom rebâtisé SAEF ( Sciété je ne sais ne sais quoi de mes couilles ) et vous verez que vous n’irez pas loin avec tout ça. la holding france monde est un très joli nom qui valoriserait encore plus notre pays à travers le monde. Au lieu de vous battre pour préserver cette élégance française qu’est france monde vous baissez votre pantalon et vos bras et voulez accepter un patronime d’ignorants.

  • françois-xavier
    avril 27, 2008

    Mr de pouzilhac est un menteur, la nouvelle Holding hassan-saef, a un budget prévisionnel de 600 millions d’euros l’an, sans compter les 100 millions d’euros prévu pour le déménagement.
    Au vu de tout ses montants, sans parler de votre futur salaire dans cette Holding Oh ! pardon!! pardon !! j’avais oublier les 60.000 euros mensuel de la reine Christine Ockrent, vous n’allez pas nous faire un Kaka nerveux pour une misérable sommes de 15,2 millions que vous réclame les associations, même pas 20% du montant global du déménagement de la Holding, et vous osez venir mentir ici, en jouant a celui qui se préoccupe de nos impôts ? commencez déjà par demander a ce qu’on baisse votre salaire, avant de faire le clown. j’ai eu le responsable de l’ONG Coeur de France Monde au téléphone, qui m’a parlé des guignols que vous avez chargé pour ce dossier, une bande de maladroit. ces associations finiront bien par parler un de ses quatre.
    Rien que pour certains griefs qui vous sont reprochés au niveau de l’ONG Coeur De France Monde, le Président de cette association dont l’humilité la droiture et le respect sont connus, ne voulait en aucun cas traité avec vos guignols, encore moins vous voir utiliser ce nom, nom qui sera probablement utiliser par d’autres personnes moins arrongantes.

  • ultra-marin
    mai 9, 2008

    Regroupant les chaînes TV5Monde et France24 et la radio internationale RFI, la nouvelle entité, fer de lance de la commercialisation de l’audiovisuel extérieur français sur Internet et les autres réseaux pourrait de dénommer : FMRTV.
    http://www.fmrtv.com

  • ultra-marin
    mai 9, 2008

    Regroupant les chaînes TV5Monde et France24 et la radio internationale RFI, la nouvelle entité, fer de lance de la commercialisation de l’audiovisuel extérieur français sur Internet et les autres réseaux pourrait se dénommer : FMRTV.
    http://www.fmrtv.com

  • Colombo
    mai 12, 2008

    Mr Ultra-Marin, je ne sais pas s’il vous arrive de lire certains journaux, mais je tiens a vous informer que TV5 Monde aura son indépendance, ne fera dont pas parti de la Holding SAEF du Sieur De Pouzilhac (le retraité de luxe). Le nom France Monde n’a pas de prix, malgré les élucubrations de Monsieur faites ce que je dit et pas ce que je fait.De toute les façons, si cela ne dépendait que de moi, ses états de services ô!! combien rocambolesque chez havas ne lui donne pas le privilège d’être à la tête d’une Holding au nom de France Monde, tout autres noms ok,mais pas France Monde. (Nous ne sommes pas au Rugby)posez en la question à Mr Bolloré son pote.
    Mr Ultra-Marin, prenez votre mal en patience, votre http://www.fmrtv.com verra peut être le jour au prochain quinquennat, s’ils sont moins arrogant. Nous n’avons rien contre le Président Sarkozy, qui est notre Président à tous.Par-contre, tant que De pouzilhac et sa clic ne respecteront pas les associations (Africaines) il y aura bien un France Monde un jour, mais sans lui.
    De Prouzilhac dixit:( Une association réclamait 15 000 euros, une autre 187 000 euros, les autres n’ont pas répondu au courrier. Jusqu’à ce que Gilbert Collard, l’avocat de l’ONG Coeur de France Monde, se réveille et réclame… 15 millions d’euros. Soit quatre fois le budget du holding ! Pouzilhac a laissé tomber. Le contribuable ne paiera pas une somme pareille)

    Pour ce De Pouzilhac, les nègres ne peuvent réclamer une pareil sommes,si s’était pour la location de ses jets (pas a ses frais) d’après certains journaux, pas ni problèmo. Quand je vois comment il a ruiné Havas avant son départ. De Prouzilhac a omis de dire que l’ONG en question avait bloqué le nom à l’INPI,dès que les Guignols envoyer par le quai d’Orsay étaient devenus impoli à l’égard du Président de cet association (couleur de sa peau oblige). il ne pouvait dont plus s’en servir lors de sa réunion du 16 avril, sous peine de poursuite.
    Que De Prouzilac s’amuse encore une seule fois de parler ainsi de Maître Collard et de l’ONG Coeur De France Monde, il risque de le regretté amèrement.