News

par 1 No tags 0

Ball-trap
« France Télévisions a besoin aujourd’hui d’une médecine de cheval pour enrayer son déclin, et pas seulement en lui administrant les remèdes du siècle avant le numérique(….). La question financière est bien sûr essentielle, mais il faut d’abord que la télévision publique s’applique l’électrochoc d’une révision profonde de son offre de programmes, comme de ses structures. Et cet électrochoc, elle doit non seulement s’y soumettre, mais elle doit le vouloir et prendre les devants». Qui signe cet appel à la mobilisation générale et stigmatise les carences et les pesanteurs de France Télévisions? Nonce Paolini, le PDG de TF1? Jean-François Copé, le rebouteux en chef  de l’audiovisuel publique? Ni l’un, ni l’autre. Cette salve, signé Furax, est l’œuvre de l’ancien PDG de France Télés, Marc Tessier. Lequel a publié, le 2 mai, dans le Monde, une longue tribune que les actuels dirigeants de France 2 et de France 3 ont encore en travers de la gorge. L’un d’eux a même failli prendre la plume pour dire à l’impétrant ce qu’il pensait de sa prose et de cette partie de ball-trap. 

Et on le comprend. Car se voire administrer, de la sorte, une leçon de management par votre prédécesseur, dont le bilan, s’il n’a rien déshonorant, n’est pas à tomber par terre, est ni très agréable, ni très fair-play.

Pernaud.Com
Combien ça coûte, l’émission fourre-tout de Jean-Pierre Pernaud sur TF1 a réalisé, on le sait, un joli score d’audience, (6,6 millions de personnes, pour 35% de part de marché). Bien foutue, celle-ci était consacrée à la France de la débrouille. Ors durant cette émission, dont il ressortait que notre beau pays n’était pas loin de ressembler à l’Allemagne de l’Est des années 50 et nos concitoyens à une population à la dérive, Pernaud a fait la promo d’un site spécialisé dans les combines à bas prix et dont j’ignorai, jusqu’ici, l’existence: Radins.com. (www.radins.com/) Résultat, un vrai carton. Pris d’assaut, après que notre chef de rayon en ait fait l’apologie, le site en question est resté inaccessible toute la soirée. Ca fout le bourdon. 
Tapis vert
La Ligue nationale de football et Canal+ prient chaque jour le bon Dieu pour que le Paris-Saint Germain ne soit pas rétrogradé en seconde division, l’an prochain. Ce qui aurait pour conséquence, fâcheuse, de rapprocher un peu plus l’intérêt du championnat de France de Ligue 1 de celui d’une partie de Croquet. Tout le monde s’accorde aujourd’hui pour dire que le dernier match du club parisien de cette saison, (Sochaux-PSG, le 17 mai), sera décisif. Et qu’il y a, aussi, toutes les chances pour que les parrains du foot français, qui siègent au Conseil d’administration de la LNF, pèsent en coulisses d’un poids certain pour que cette dernière rencontre soit une sorte de …non match. L’un des administrateurs de la Ligue me faisait remarquer que le président du FC Sochaux, Jean-Claude Plessis est avec Gervais Martel (Lens) et Jean-Michel Aulas, (Lyon), l’un trois hommes forts de ce cénacle. Et qu’il y a fort à parier qu’au nom des intérêts du bien malingre football français, ce dirigeant responsable n’appellera pas ses troupes à la mobilisation générale, qu’il n’ira remonter surb les barricades pour que son équipe "s’arrache", quand les joueurs du PSG fouleront la pelouse de son stade..

D’aucuns parient, ainsi, en privé, à la Ligue, que c’est sur un autre tapis vert que risque de se dénouer l’épilogue de ce mauvais feuilleton médiatico-sportif.

0
1 Comment
  • girls services
    février 10, 2011

    Hey! It is like you understand my mind! You seem to know so much about this, just like you wrote the book in it or something. I think that you can do with some pictures to drive the message home a bit, but other than that, this is helpful blog post. A good read. I’ll certainly return again.