France Télévisions vu par TF1

par 6commentaires No tags 0

tf1.jpgLes dirigeants de TF1, via son Secrétariat général, ont fait passer à la Commission Copé un document de treize pages sur la manière dont France Télévisions devrait être réorganisé. 

Cette opération de démolition, pour le moins culottée, a laissé pantois certains des membres de ce cénacle, tant La Une n’y va pas de main morte.

Estimant que les «missions spécifiques de service public » ne représentent que 3% des émissions de France Télévisions, TF1 estime nécessaire de redéfinir clairement ces obligations. En clair, il s’agit de les alourdir et si possible en les lestant de quelques programmes en plomb, de manière à ce qu’elles ne fassent surtout pas d’audience.

La Une préconise ainsi d’imposer à France Télévisions des émissions «dédiées à l’ensemble des courants de pensées ( syndicats, partis politiques, courants culturels…) » ; et d’inscrire une « clause de diversité » dans tous ces programmes d’information (JT, magazines, débats). A l’idée de l’instauration de tels carcans, qui donnent d’emblée envie de résilier sa redevance et de jeter son poste par la fenêtre, on ne peut qu’applaudir à deux mains et sauter de joie.

ft.jpgLes comiques de La Une, qui ne sont pas économes en matière d’idées, dés lors qu’il s’agit de d’occire la concurrence, suggèrent, également, que France Télévisions se renforce dans le théâtre et les spectacles vivants, investisse dans une fondation dédiée aux « nouvelles écritures » ( what is this ?) et développe une politique de commandes d’œuvres cinématographiques.

Traduction: il n’est pas dans la vocation de France Télévisions d’acheter et de diffuser des films populaires et à succès. De plaire au plus grand nombre. Et encore moins, d’acquérir ces séries américaines que les gens adorent: trop vulgaire ! C’est ainsi que la chaîne privée préconise que France Télévisions « évite les enchères excessives sur les droits sportifs et les programmes US ». Pas de foot, pas de rugby, pas de séries, pas de grands films ni de grands évènements…Juste un container de contraintes et d’obligations. Et que du bien « chiant ».

carolis.jpgDans le domaine de la gestion, TF1 n’est pas en reste. La chaîne suggère ainsi la mise en place d’une politique de gestion prévisionnelle, « destinée à améliorer la rentabilité des chaînes du pôle public ». Merci d’y penser. Ce passage m’a fait sourire, car en matière de bonne gestion, TF1 est assez mal placé pour donner des leçons à ses concurrents: n’est-ce pas la Une qui s’enorgueillie d’avoir tout récemment créée, en son sein, une direction des achats, commune à l’ensemble du groupe TF1 et installée une série de « process » destinés à améliorer les résultats de l’entreprise ? Vingt et un ans après sa privatisation! Passons…

S’ensuivent dans ce document une série de propositions qui, si elles étaient mises en œuvre demain, reviendrait à sanctuariser France Télévisions sur lequel régnerait alors un doux parfum d’ORTF. Promouvoir les grandes causes nationales (les handicaps, la diversité, la santé publique) ; encourager les « bons comportements alimentaires, notamment dans les programmes jeunesse » ; participer à l’amélioration « des comportements citoyens et des relations inter-sociales » et concourir, enfin à la protection de l’enfance et de l’adolescence. Et j’en passe…Un vrai concours.

Si avec tout cela, ça ne pulse pas sur France Télés, c’est à désespérer de Patrick de Carolis… 

Mais je vous réserve le meilleur pour la fin. Au terme de ce joli programme bien anxiogène, les tontons-flingueurs de TF1 nous décrochent un feu d’artifice. On peut y lire , en conclusion: « Le groupe France Télévisions devra (sic) lancer des programmes pédagogiques sur les changements de comportements, des grands documentaires de création sur la planète, des programmes de défense de l’environnement et de lutte contre le réchauffement de la planète ». Il « devra » (re-sic) consacrer, enfin, « une partie de ses JT à ces enjeux, en particulier dans les régions ». Ne manque à l’appel qu’une série de docus sur l’élevage des oies en Périgord. Peut-être que France 2 devrait d’ores et déjà tenter de débaucher Jean-Pierre Pernaut ?

Quant à moi, je suggère à Patrick de Carolis de délocaliser, sur le champs, France Télévisions sur le plateau du Larzac. Et de remplacer ses antennes paraboliques par une batterie d’éoliennes.

0
6 Comments
  • ZÉLIE
    mai 16, 2008

    France 2 ,ses talkshows ses Ruquier et Drucker ça devient lassant
    Ces émissions qui mélangent artistes, bimbos écrivains me rasent
    Cali le chanteur décérébré sous amphétamine qui ne supporte aucune critique par ce qu’il est un « artiste » s’est conduit comme le
    dernier des crétins , je ne verrai sans problème disparaître cette
    chaîne

  • newsaint
    mai 17, 2008

    Au moins c’est clair (et ridicule). La une n’y va pas par 4 chemins ! Le pire, c’est que la commission Copé risque fort de ne pas avoir la réaction attendue (rire pendant un bon quart d’heure puis remettre l’auteur de ce document à sa place !) Qu’il y ait des changements à faire chez France télé est indéniable, mais pitié, ne laissons pas la concurrence décider de son sort!!

  • nico
    mai 17, 2008

    Mais c’est tout simplement scandaleux. Le pire c’est que les ministres sont des puttes et sont capables de tout défendre. ils vont expliquer que c’est normal que Tf1 donne son avis en démocratie, etc

    Et le pire c’est que Sarkozy est le copain de Bouygues… Et donc rien ne va bouger.

    Enfin, j’habite en Belgique et je vous laisse avec vos conflits d’intérêts. LEs français se taisent, acceptent, soutiennent Sarkozy et bien qu’ils assument. La liberté de la presse, la présence d’interet privé dans l’Etat, c’est votre probléme.

  • PIET
    mai 17, 2008

    Moi,c’est Tf1,que le verrai bien disparaître,inutile et ringarde,juste bonne pour un public de gagas.Ce n’est pas avec elle qu’on relèvera la France et surtout les surdoués de la bêtise.

  • Tintin
    mai 17, 2008

    La commission Copé ne va pas rire, seulement être un peu gênée de l’impudeur de son passeur d’ordre. Mais Copé saura noyer le poisson dans un flot de sa langue de bois habituelle (cf le n° sur « l’incident de procédure  » à l’assemblée :-)))
    Bush, que notre omniprésident admire tant, est appelé dans les lobbies pétrolier et religieux à Wahington « notre homme à la Maison Blanche ».
    Ici ceux qui tiennent le président sont différents : on t’a fait roi, disent TF1 et Bolloré à sarko, il est temps de passer à la caisse ! Pour eux les nouveaux média (Net, cellulaires, TNT…) grignotent les marges, il faut réduire la concurrence de France Television. Ca tombe bien pour la majorité : la manoeuvre « suppression de la pub sur France Télévision » vise clairement à renforcer les media politiquement complaisants pour sarkozy, tout en neutralisant les media nationaux qui ne le sont pas assez en les renvoyant à une « voix de la France » qui les mettra aux ordres. Sarko interviewé par Michel Droit : un rêve ;-))
    Qui sera plus cher en plus car la redevance augmentera.
    On vit une époque formidable

  • nico
    mai 17, 2008

    Ce rapport est à la fois grotesque et désespérant de la part de la TF1. La chaine a-t-elle si peur des chutes d’audience ? Un travail de fond sur les chaines de France Télévision me semble intéressant, mais je ne pense pas qu’il doit aboutir à la disparition des chaines du groupe, qui malgré ce que l’on peut en dire, diffusent de nombreux programmes très bons…