Le cinéma Français around the world

par 0 No tags 0

      506JCAG2IVWKCAC92IMNCA14OU6QCAPJQKF4CA65NF6GCA20XLCYCAXQLMVDCABBZS1OCA7FET92CAECRJOUCAKBRZ7DCAIPQSUQCA3ZJRK3CAQLNHP6CAK7Z81PCATESLWZCAEJMFTZCAZ6YRB6CASDIVVS.jpg 

Unifrance, cette vitrine du cinéma Français, notre ambassadrice à l’étranger, vient de publier les résultats des sorties en salles de nos principaux films inscrits au box office, dans six pays différents, à travers le monde.
Et contrairement à ce que l’on pouvait peut-être penser, en matière de goût, l’intérêt que peut témoigner un Américain à l’égard de tel ou tel long métrage Français est sensiblement diffèrent de celui d’un Italien ou encore, d’un Espagnol.
 
 
En Allemagne, c’est Astérix aux jeux olympiques qui enregistre le plus gros succès, avec 1 127 000 entrées et près de huit millions d’euros de recettes. Même chose en Espagne, où le film de Frédéric Forestier a fait, à peu près, le même score ( 1 012 000 entrées).
 
Ce qui n’est pas le cas chez nos voisins Italiens où, nationalisme oblige (?), ce film n’apparaît dans aucun palmarès, nos amis les romains, qui n’ont pas le goût de la farce, dès lors que l’on s’aventure à brocarder leur histoire, lui ont préféré Arthur et les Minimoys. Même si ce film, au passage, n’a pas fait un tabac pour autant: 333 000 entrées, seulement, à ce jour.
A noter qu’un autre (très joli) film Français talonne ce dernier en Italie: il s’agit de celui signé du réalisateur Abdellatif Kechiche, La graine et le mulet, (320 000 entrées). 
 
 
464YCADEAU23CA12Q7Q3CAFOY5BACACS1QQMCAY2QM2ACA7X2JH3CASXBFV3CAUBCBU7CAF7V3OTCABUU1BTCAGYS4Q4CAFVPCRMCAE6U5UWCAXN7N3OCA7DXKQ2CA5RU8LXCANNL2WGCAUAKGZVCAP88Z06.jpg
 
 
Nos voisins Anglais, quant à eux, font peu de cas de notre cinéma. Aucun des longs métrages précédemment cités ne figure dans le classement des rares films Français projetés outre-Manche. Et c’est le long métrage de Julian Schnabel, Le scaphandre et le papillon, qui a le plus séduit les Anglais. Même si, avec 167 000 entrées, il n’a recueilli, outre-Manche, qu’un succès très relatif.
 
 
ZAMCCATQEZYQCAIFVIV8CA9U55F7CAEQ0F1ZCAP2D6MZCA8FLZ9NCALNJHUNCAABERN4CAPEFTA1CARNSM9ZCALAHL96CAM0NHSECAS47YFACA84GQ47CARAWF1LCA3V5JNBCAVGXAPVCA40GYSUCAQAFTW7.jpg
 
 
 
A noter, enfin, que Bienvenue chez les Ch’tis, notre « blockbuster » à nous, a été vu en Angleterre par seulement 10 000 personnes. Une poignée d’anthropologues…
 
 
 
VE97CASXEF8ECAZUEJSHCA1LBXLSCAQ8EXCMCARNO1YVCAWXVPFKCA4O67CWCAC69M00CA20HOXMCAMXAFRDCAVU0XM5CAT7G089CAU6427QCA3UEDLPCAMFAIKRCAC1IJ63CA3TRAGFCAZMJHA5CA1C8BFP.jpg
 
 
De l’autre coté de l’Atlantique, la machine hollywoodienne a fait le job. Récompensée par un Oscar, notre Marion Cotillard nationale et La Mome ont réalisé un joli score, puisque 1 280 000 Américains ont vu le film d’Olivier Dahan. Persépolis, le film de Marjane Satrapi, a fait, lui aussi, une jolie petite carrière, avec 613 000 entrées.
 
 
 Enfin, la Belgique. Inutile de chercher, nos amis du nord ont fait une ovation à leurs voisins de palier : Bienvenue chez les Ch’tis a été vu par 796 000 spectateurs. Une goutte d’eau à l’échelle du raz de marée Français. Mais un joli score, néanmoins, quand on voit que le second long métrage français vu par les Belges, ces derniers mois, est Astérix, film dont les entrées se montent à 526 000.                    
0
0 Comments