Quid de I Télé?

par 2commentaires No tags 0

O941CAQ7B068CAG1VEOGCAMSZRNKCA1M8MA4CAB804ZPCAZ1XTC0CATRS1VWCA10D4CGCA1T1DCICACC2N1SCA598BDQCAIF5NNCCA4CDWS4CA4OTAWVCAN2H4A0CATFUDL2CA53LLSQCAEF3J6TCAHBZ8E4.jpg 

Dans le climat de grande nervosité qui touche le paysage télé, chaque année à pareille époque, I Télévision n’est pas épargné. Régulièrement traversée de soubresauts, la chaîne tout-info du groupe Canal+, à qui BFM-TV taille des croupières, sur la TNT, est parcourue de rumeurs qui donnent, tantôt la directrice de la chaîne, Valérie Lecasble, partante; tantôt son directeur de la rédaction, Bernard Zekri appelé à d’autres taches, au sein du groupe Canal+.
On m’indiquait ce matin, au sein de Canal+, que n’étant pas homme à céder face à la rumeur médiatique, le patron de la chaîne cryptée, Bertrand Méheut, ne s’apprêterait à aucune révolution de palais à I Télé.
Si Bernard Zékri, au nom de ses qualités professionnelles reconnues, va être sans doute amené à occuper, à sa demande, d’autres fonctions, il n’en va pas de même pour Valérie Lecasble qui ne semble en aucun cas menacée.
 
Parce que I Télé ne va pas mal, me dit-on. Certes, BFM la devance d’un poil sur la TNT, mais l’audience globale de la chaîne, (câble+satellite), lui permet de conserver une place de leader sur le marché des chaînes tout-infos. S’ajoutent à cela, de bonnes recettes publicitaires: les écrans sont pleins et I Télé se situe en troisième place sur le podium des recettes pub de la TNT.
 
Résultat, le bilan financier s’améliore : la chaîne, qui perdait 20 millions d’euros en 2006 et 14 millions en 2007, en perdra 10 millions, cette année. Et devrait être à l’équilibre l’an prochain. Ce qui fait dire à l’un des responsables du groupe Canal : «Nous sommes dans les clous ». 
D’ici là, la chaîne va bouger. Un nouvel habillage va être installé, d’ici juin. Un « saut technologique » qui a nécessité une formation en interne pour l’ensemble du personnel. En attendant une grille de rentrée flambant neuve, actuellement en préparation. Quant à l’hypothèse d’une arrivée de l’ancien patron d’Europe 1, Jérôme Bellay, (autre bruit)  à la tête de cette chaîne, on me répond: "Bidon!" . Ce que je pense.
0
2 Comments
  • YT89
    mai 16, 2008

    C’est dommage que ca soit « bidon », car Jerôme Bellay est un trés grand professionnel aux qualités parfaites pour relancer une chaine qui ne va pas si bien que ca…
    Lecasble, je n’ai jamais compris comment elle avait pu avoir le poste…enfin si, j’ai compris qu’elle avait des réseaux, parfois, il parait que ca se substitue à la compétance.
    En tout cas, le départ de Zekri pour un placard à Canal va dans le sens d’un départ de Lecasble ou tout du moins de l’arrivée d’une pointure, étant donné que le ticket Lecasble-Zekri était une forme de consensus mou.

    Encore une fois, j’aime beaucoup les différente lignes éditoriales mises en place par jerôme Bellay partout où il est passé, en particulier sur Europe 1 ou on sent vraiment une énorme différence par rapport à ce qui se fait maintenant…

  • jjm
    mai 31, 2008

    La raison du « refus » de Bellay est simple à comprendre pour qui a déjà travaillé avec lui.
    Ce caractériel, mégalomane et violent journaliste ne sait pas diriger une rédaction, sauf par la force.
    De plus, sa « compétence » est derrière lui. Le seul modèle TV qu’il a jamais su imposer est celui de… LCI, une chaîne conçue il y a déjà plus de 15 ans.
    Nous sommes aux XXIe siècle, à l’ère du numérique et de l’autonomie totale des journalistes dans la fabrication numérique de leurs sujets.
    Il ne connaît pas cette donnée essentielle du (nouveau) métier.