Classe biberon

par 6commentaires No tags 0

  Un pied dans la porte…Las de faire le pied de grue aux portes de grands médias, une nouvelle génération bouscule les anciens. La nomination d’Alexandre Bompard (35 ans), à la tête d’Europe 1 s’inscrit dans ce mouvement qui voit quelques trentenaires renvoyer aux oubliettes ceux là même que l’on pensait indéboulonnables.

La mise au rancard de Jean-Pierre Elkabbach vient ainsi contredire l’idée, selon laquelle Nicolas Sarkozy était un paratonnerre pour JPE. C’était oublié qu’Arnaud Lagardère, le proriétaire d’Europe 1, comme le chef de l’Etat, appartiennent, tous les deux, à une génération plus proche de celle d’un Bompard, que d’un Elkabbach. Et que les bons rapports qu’entretient, de longue date, ce même Alexandre Bompard avec le locataire de l’Elysée (et François Fillon), valent bien l’entregent légendaire du « premier intervieweur de France ». 
 
La nomination de ce jeune homme à la tête de l’emblématique station de la rue François 1er est du coup un signal. Il était de tradition, jusqu’ici, en effet, de réserver ce poste à des maréchaux d’empire passés par tous les champs de bataille du PAF _ d’où les noms agités, ces dernières semaines, d’Arlette Chabot, de Robert Namias ou de Franz Olivier Giesbert. Et non à de jeunes surdoués ayant une case de trop.

Autre époque, autres mœurs : les grandes cathédrales médiatiques ne sont plus le domaine réservé de quelques barons des médias. Et le retrait de JPE annonce peut-être l’éclosion d’une classe biberon, appelée peut-être à prendre, d’ici peu, les commandes de France Télévisions où se joue, en coulisses, et sur un air de Carmagnole, la succession d’une autre icône du métier, Patrick de Carolis.     

0
6 Comments
  • argwella BZH
    juin 3, 2008

    pas trop tot pas trop tot , et pas trop tot , remarque ,que , modérarateur de mes deux , je suis sourd , définitivement , et totalement , et depuis plus de 15 ans , si tu trouve ça marrant , je viendrai personnellement, te défoncer la tronche .

  • Chelot
    juin 3, 2008

    Je n’ai pas bien compris le commentaire précédent, mais ce n’est pas pour ça que j’écris. Je pense que Alexandre Bompard est effectivement quelqu’un de brillant, qui s’est tanné le cuir aux us et coutumes de ce métier pendant plusieurs années. Il est donc, à mon avis, prêt pour le job. En revanche, il me semble qu’il n’existe pas beaucoup d’autres Bompard, pour occuper d’autres postes aussi prestigieux. Moi, je ne connais pas d’autre homme du même âge qui cumule autant de qualités:
    – Les amitiés qui vont bien.
    – Le background ( Alexandre est énarque)
    – Et l’expérience du management dans une grande entreprise de l’audiovisuel.

    Il y en a sûrement, mais peut-être pas tant que celà.

  • charlotte
    juin 3, 2008

    Une remarque purement formelle – mais qui a son importance quand il s’agit d’un blog journalistique.
    « C’est oubliER (et non -é)qu’Arnaud Lagardère comme le chef de l’Etat… »

  • lilitiger
    juin 3, 2008

    ENFIN !! il est temps que ceux qui sont aux commandes depuis si longtemps laissent la place aux jeunes . Elkabbach parle de modernité , mais il représente tout le contraire . je l’apprécie pourtant bcp comme intervieweur mais il est temps de partir

  • lilitiger
    juin 3, 2008

    ENFIN !! il est temps que ceux qui sont aux commandes depuis si longtemps laissent la place aux jeunes . Elkabbach parle de modernité , mais il représente tout le contraire . je l’apprécie pourtant bcp comme intervieweur mais il est temps de partir

  • lilitiger
    juin 3, 2008

    ENFIN !! il est temps que ceux qui sont aux commandes depuis si longtemps laissent la place aux jeunes . Elkabbach parle de modernité , mais il représente tout le contraire . je l’apprécie pourtant bcp comme intervieweur mais il est temps de partir