PPDA flingué par Sarkozy

par 13commentaires No tags 0

9KI5CANUQ2TQCAOVECAQCAM3SJB3CA6IEN65CA6AMIBBCATMQ7TMCAAK1YB1CAD0G4CVCASCQ7A7CADPP8UGCARRUXCDCAZKBH05CAP1RD98CA513KS5CAQMCVKNCA31MGMSCAV14R6VCAR2C161CAK2OJVZ.jpgC’est dans le secret du bureau de Nicolas Sarkozy, à l’Elysée, que la refonte de l’information de TF1 s’est décidée, en liaison directe avec celui qui apparaît, au fil des mois, comme le grand inspirateur de la pensée élyséenne, en matière de réforme audiovisuelle, l’industriel et propriétaire de cette chaîne, Martin Bouygues. Devenir de France Télévisions ; suppression de la pub sur les chaînes publiques ; instauration d’une seconde coupure publicitaire dans les films et téléfilms ; mises au rancard de Robert Namias et de PPDA…il n’est pas un sujet qui n’ait fait l’objet, ces derniers mois, d’intenses discussions entre les deux hommes, amis de longue date.

Et à l’évidence, la stature de Patrick Poivre d’Arvor, comme les audiences records du journal qu’il présente depuis maintenant vingt ans, n’ont en rien freiné la détermination des deux hommes décidés à décapiter celui que le chef de l’Etat, en particulier, avait dans sa ligne de mire. Et cela pour deux raisons.

La première est de l’ordre de l’anecdotique. Nicolas Sarkozy estimait, depuis plusieurs mois, déjà, qu’émoussé, le sénateur du Paf avait fait son temps. De plus, l’irrévérence et le ton persifleur de « Poivre» ( qui avait qualifié à l’antenne Sarkozy de "petit garçon"), insupportait le chef de l’Etat. Par le passé, Nicolas Sarkozy s’était vu parfois refuser le plateau du 20 heures,PDDA estimant que ce n’était pas toujours le moment. 
C’est pour toutes ces raisons que Nicolas Sarkozy avait tenu à que soient profondément renouvelés la liste, comme le profil, des journalistes invités à l’interroger, lors de sa dernière prestation télévisée. Exit Arlette Chabot. Place à une nouvelle vague…
 
L’autre raison, qui a emporté la décision, est autrement plus importante. Nicolas Sarkozy, comme Martin Bouygues, n’avaient pas apprécié, le mot est faible, l’hostilité affichée de PPDA lorsqu’il s’était agit de remplacer, au printemps 2007, Robert Namias par l’ancien patron du Figaro, Nicolas Beytout. L’opposition de Patrick Poivre d’Arvor, qui s’était démené comme un beau diable, à l’époque, allant jusqu’à mettre sa démission dans la balance, avait alors obligé le patron de Bouygues à rempocher son projet, à la colère de Nicolas Sarkozy. L’incident n’a jamais été oublié, le camouflet jamais pardonné. Tout cela faisait beaucoup et pesait lourdement, au point que Patrick Poivre d’Arvor devenait un problème pour le nouveau PDG de TF1 qui tourne, du coup,une nouvelle page.  
 
Et alors que Robert Namias s’apprête à abandonner ses fonctions à la tête de l’information de TF1, et que bruissent de multiples rumeurs, (dont celle d’une éventuelle arrivée de l’actuel patron de LCI, Jean-Claude Dassier), c’est à l’Elysée, que le profil de son successeur se dessine. Là aussi, Nicolas Sarkozy et Martin Bouygues vont s’employer à accorder leurs violons. 
 
TF1 mettra en avant dans les jours qui viennent sa volonté de rajeunir ses cadres et de relancer la machine. Des arguments industriels inaudibles, compte tenu des 35% de part de marché d’un journal de 20 heures qui reste à ce jour le plus puissant d’Europe.     
 
0
13 Comments
  • thor
    juin 9, 2008

    tient je croyais que TF1 étais une chaîne indépendante…. ah bah non c’est juste une histoire de fric qui pue.

  • GUIPAU
    juin 9, 2008

    vive la libetée des medias

  • didi
    juin 9, 2008

    il me s’emblait que le rôle du chef de l’état était de s’occuper du pays pas des médias…..
    et oui il semblerait bien que la liberté d’expression n’existe plus.

  • monan
    juin 9, 2008

    je croyais que s’était en Afrique seulement que ces pratiques se faisaient.or donc nous ne sommes pas les seuls à agir ainsi

  • Mina
    juin 9, 2008

    Tiens encore une histoire de collusion de l’executif avec les media et les milieux d’affaires..? Bof, c’est la routine dans la sarko-cratie actuelle et le pire est bien que ca ne m’etonne plus! En meme temps, TF1 a pour vocation de vendre du « temps de cerveau humain disponible » (dixit Le Lay himself), alors bon ca a le merite d’etre clair non?

  • Mimi
    juin 9, 2008

    Pour Sarkozy, « indépendant » veut dire « à ma botte »!
    Décidément, le Petit Nicolas ressemble de plus en plus à Iznogoud.

  • thor
    juin 9, 2008

    c’est peut être kadhafi qui lui a donné des conseils de « démocratie »

  • Theard
    juin 9, 2008

    Tous les commentaires confirment ce qui était prévisible « la démocratie s’en va » le dirigisme est là.

  • Babouche
    juin 9, 2008

    Vous affirmez, comme d’habitude, d’après des suppositions qui vous permettent d’ouvrir un nouveau front.Dans la réalité, beaucoup de plaintes de toutes parts commençaient d’affluer pour se plaindre de différentes erreurs d’appréciations, de rigueur, de l’usure, de mauvaises interviews, effectivement, mais qui ne concernaient pas Sarkozy. Les mêmes grincements se font entendre à l’égard de Claire Chazal, de ses invitations répétées à Ségolène Royal inoportunes, les deux présentateurs sont dans le colimateur, et je suis personnellement très satisfaite de ce départ en l’attendant l’autre. Je sais que beaucoup de téles. ont manifesté leur désaprobation, en de nombreuses circonstances et ce n’est pas Sarkozy qui aurait pu faire déloger Poivre s’il n’y avait pas d’autres bonnes raisons. Mais la médisance, ah ! la médisance ! il en reste toujours quelque chose…..

  • gabriel
    juin 10, 2008

    Incroyable. Le récit entier de ce billet est faux,inventé, inexact, cliché au possible (« le secret du bureau de Nicolas Sarkozy »)… A la lecture de ce délire, une conclusion et une seule : la crise de la presse a quelque chose à voir avec la nullité des journalistes.

  • Louis
    juin 10, 2008

    Mais qui peut regretter PPDA et s’offusquer de son départ ? Allégeance à tous les pouvoirs, ronron tiède de l’info, charme plus que suranné, vraie-fausse interview de Fidel Castro, PPDA aurait du être viré il y a déjà bien longtemps. Qu’il ne passe surtout pas pour une victime et un rebelle, ce serait dérisoirement absurde.

  • olivier
    juin 10, 2008

    les fautes de frappe de clavier sont très belles…
    revel + les commentateurs

  • un jeune de 20 ans
    juin 15, 2008

    Mais c’est incroyable ce qui ce passe en France aujourd’hui. Elle est ou notre democratie française que l’on sait très bien étalée au yeux du monde, nous les donneurs de leçons. Elle est ou cette france qui se battaient pour sa liberté. Aujourd’hui j’ai vraiment l’impression que les français sont devenus des imbecilles il laissent tous faire a ce nabot. Il ronchone chez eux mais n’ont plus la force de ce battre pour leur droit. Nicolas SARKOZY est la pire chose qui est arrivé a la France, il commence petit a petit a dominer les medias et tout le monde s’en fou. Personne ne proteste et tout le monde laisse faire ils sont ou les français? Elle est ou l’opposition? Elle est ou la vrai droite republicaine? Il n’y a rien, il n’y a plus rien. Comme disait De Gaulle les français sont des vaux il ne se bougent que quand ils ont les quatres pied dans la merde. Mais aujourd’hui cela fait plusieurs mois qu’on y est et on y reste, alors pour moi la france d’aujourd’hui n’a plus les même valeurscomme hier. Et j’en suis deçu.