« Poivre » et « l’éthique » de Ferrari.

par 4commentaires No tags 0

 
 
XIEFCA183BFDCAHE9YA5CAAUDCFACABJOIU9CASYMYUMCAPX3U6TCAFBYZH8CAWL49DTCAKWRNQHCALKM8EGCAMWJ61OCA558H0NCA9UIINQCAI3PD8ACAV7SP97CAVZ0HOXCAW0RVBECAQVWZ0PCA9PWM4K.jpg

 

Une page se tourne. Un livre se ferme. Avec le retrait de PPDA prend fin une époque, s’éteint une génération, disparait une forme de journalisme, tout en empathie et en connivence avec le téléspectateur. Celle qui vit Roger Gicquel regarder « la France au fond des yeux », Yves Mourousi présenter son JT assis sur un coin de table, Bruno Masure singer l’Almanach Vermot. Et cet autre grand sorcier de « Poivre », passer des messages subliminaux à François Mitterrand, du haut de sa chaire. Que restera t-il de PPDA,  dont on gardera de lui notamment une image d’élégance à l’antenne, qui n’allait pas sans un brin de hauteur désabusée? Une longue tête de cheval mélancolique qui n’a cessé de retomber sur ses pattes, en se cuirassant d’un humour vachard. Au delà d’un toboggan de qualificatifs  -« professionnel », « romanesque », « mégalo », généreux », « torturé », « schizophrénique »…- quelques lointains carambolages dans le métier, (l’affaire Castro), et une multitude de grands moments de télévision, gravés dans le marbre.
 
 
Durant plus de vingt ans PPDA s’est ainsi autodessiné un portrait tout en contrastes, qu’il a savamment entretenu: celle d’un dandy égotiste et orageux où prédomine une sorte de politesse du désespoir et de snobisme de la tragédie. L’entretien qu’il donne ce matin dans Le Parisien (leParisien.fr)  est ainsi à son image : tout en trompe l’œil. Sans avoir l’air d’y toucher, l’homme règle son compte à celle qui va le remplacer à la rentrée, Laurence Ferrari. Une journaliste qu’il tient, sans le dire, pour une trompinette. On a vanté la « gentillesse  de poivre, je dis aussi qu’il peut être aussi d’une méchanceté très sure. Qui griffe. Pas de coup de massue, mais des mots assassins, qu’il aura trempé au préalable dans son curare personneL Au moment de lever le camp, il se paye donc sa dauphine: «On m’a proposé vingt-cinq possibilités diverses, notamment ces derniers jours", dit-il. "Quand il s’agissait de prendre la place de quelqu’un, j’ai toujours refusé. Ce n’est pas dans mon éthique». 
 

4L2PCAHNP1R0CABGK6QRCAT254SWCA4JP2P7CALXJFLTCAF2TROBCAX3MZE1CAM18SLMCAVHP8DJCA1WQ8SRCASHEIJNCA9QY4OZCATIEVU3CA0FUEOYCAFQRW20CAFRCS7ICA9GPH2ZCA9E8CIOCAGEAK4A.jpgVoilà pour la consœur. Pas sure que la dame apprécie et ne finisse elle aussi par montrer les dents. Pour aller déboulonner l’icône.

0
4 Comments
  • clichoo
    juillet 10, 2008

    il a la mémoire courte le PPD.
    1- personne n’est irremplaçable.
    2- on remplace toujours quelqu’un, forcément.

  • BRUNELLE
    juillet 10, 2008

    POIVRE NOUS FAIT LE TYPE OFFUSQUE PAR DES PROBLEMES D’ETHIQUE ???
    CASTRO …A QUI IL POSE DES QUESTIONS APRES LES REPONSES !!!
    20 ANS DANS CE PANIER DE CRABES CA DEVRAIT LUI AVOIR TANNE LE CUIR A NOTRE PPD… ET IL FAUT UN JOUR LAISSER LA PLACE…IL EN EST DE MEME POUR TOUS.
    IL SE RENDRA COMPTE QUE LE JOURNAL SE FERA SANS LUI…ET IL SE CONSOLERA EN SE DISANT QUE SA REMPLACANTE NE FERA PAS 20 ANS DANS CE JOB.
    FORCA FERRARI
    ALAIN

  • marie
    juillet 11, 2008

    Ferrari « je ne la sens pas » elle a vainement tenté pendant des années de copier/ coller Claire Chazal… sans succès… sur TF1 un manque de clasSe me semble t il…elle était plus à sa place sur Canal mais très souvent agressive….
    pas certaine que la fameuse ménagère de 50 ans se retrouve dans cette journaliste….TF1 se trompe… s’il veut rajeunir son audience de Jt c’est raté! les jeunes surfent et ne regardent plus le Jt! si????

  • mercurial vapor viii soccer cleats
    septembre 30, 2012

    Can I simply say what a aid to seek out someone who really is aware of what theyre speaking about on the internet. You undoubtedly know how you can bring a difficulty to light and make it important. Extra individuals need to read this and perceive this facet of the story. I cant consider youre no more widespread since you definitely have the gift.