La loi Albanel pointe son nez

par 6commentaires No tags 0

 
 
 
 
 
 
FLQ2CA6SD8YGCAOJM1L2CA19PN34CA8YPJMOCAOD7GIPCAFDKH00CA6SL0CTCAK7YMI5CA1ACYDECAGQUMV6CAF5V07RCANBJYCGCAP8KXRACA2QJDKYCA7R7UXKCAVMDYC5CAHTNWFKCAEI2NBNCAJJZV1H.jpg

Si tout va bien, c’est aux alentours du 15 septembre que se déposé à l’Assemblée le projet de loi « Albanel » sur l’audiovisuel, qu’achève de rédiger, au pas de charge, son cabinet. Un texte en quatre temps.
 
1.       Suppression de la publicité sur les chaînes publiques.
 
C’est au 1er janvier 2009, et non au 1e’ septembre, (comme Nicolas Sarkozy l’avait un temps souhaité), que cette nouvelle règle s’appliquera au groupe de Patrick de Carolis. Cette interdiction interviendra de vingt heures à six heures du matin. Soit un manque à gagner, on le sait, de 450 millions d’euros pour les chaînes publiques. Une perte de recettes compensée par une taxe de 0,9%, prélevée sur le chiffre d’affaire lié aux activités audiovisuelles des opérateurs de téléphonie mobile. Une autre taxe, de 3%, celle-ci, sera prélevée sur l’ensemble des chaînes privées. Entérinés, ces deux « impôts » ne soulèvent aucune inquiétude au ministère de la Culture et de la Communication, où on a pu en vérifier la portée juridique de ces deux décisions: ni Bruxelles, ni le Conseil de la Concurrence, n’y trouvent à redire.
 
 
 
HZZVCA0V1SG3CAUU0JTQCA3BYDP3CAOJJIMXCAH3WB6KCAEG2N95CALBCGWSCAK50817CA8R3OBSCAUCG3TZCA9FTD5WCAXL47P5CARUV4HVCALO1Z8ICAV62ULICASS4VMZCA3TJPANCAIYDTXTCACQMHQ6.jpg2.       Création d’une entreprise unique.
 
France Télévisions ne fera bientôt qu’une. Cette profonde réforme de structures va s’accompagner de la disparition des directeurs généraux des chaînes et de leurs conseils d’administration respectifs. La gouvernance de France Télévisions sera du coup concentrée entre les mains de son seul PDG et d’un cabinet ramassé, ayant les pleins pouvoirs. Ce qui est déjà largement le cas, aujourd’hui. SI ce schéma a le mérite d’alléger l’organigramme de l’entreprise, en y introduisant de la souplesse, la centralisation de tous les pouvoirs entre les mains d’un seul homme risque de donner de « France Télés » l’image d’une entreprise hyper centralisée.
 
3.       Des obligations de production plus fortes.
 
Personne n’échappera à l’effort de guerre. A commencer par tous les nouveaux entrants,(dont Orange), ou les acteurs existants : professionnels de l’Internet, de la VOD ou de la téléphonie mobile. En vérité, tout diffuseur d’images, sur quel que support que ce soit, devra se soumettre à des obligations de production fortes, calculées en fonction du chiffre d’affaires découlant de ses activités audiovisuelles. Pour France Télévision, le montant supplémentaire de ces obligations n’a pas été encore évalué. La Commission Copé avait avancé une somme de 80 millions d’euros, par an.
 
 
 
K44RCAGRPV1LCAMMEV46CAK64M6QCAWIYBE1CAUAA8VWCA8B0A7PCASYVSYTCAGHTTVICA3ZOAA1CABR52AKCAFWBRXWCA82NOJ2CAE1JKQVCAI6AYGXCAOWEN6ECAMLEVNFCAU6HTHCCAN7L4PNCAXMBF3O.jpg4.       Augmentation du temps d’antenne publicitaire pour les chaînes privées.
 
Au 1er janvier, TF1, M6 et Canal+ verront leur temps d’antenne publicitaire passer de 6 à 9 minutes par heure. Un jolie coup de pouce pour le secteur privé qui…fait déjà la mou. A les entendre, ce cadeau n’en serait pas un : récession économique oblige, ils n’espèrent pas récolter beaucoup d’argent avec ces 3 minutes de pub supplémentaires par heure. Un refrain connu, notamment du coté de TF1 et de M6, où en vérité ce joli cadeau de Nicolas Sarkozy devrait faire carillonner les tiroirs-caisses de ces deux chaînes.
 
 
Enfin, le chapitre, sensible, de l’élection par l’Etat du PDG de France Télévisions. Cette disposition, telle que Nicolas Sarkozy semble vouloir l’imposer, passera par la Constitution, dont la réforme est en route. L’hostilité de l’opinion, opposée à cette idée, à travers les sondages, risque t-elle d’infléchir la position du chef de l’Etat ? Rien n’est moins sure, me dit-on. Braqué par les récents propos de Patrick de Carolis, sur RTL, le chef de l’Etat veut aller au bout de son idée, avec une ligne claire: c’est l’actionnaire qui décide. 
 
 
 
HYJ7CAB5UF4TCAA02LFTCAFJQU3FCASYORYLCAJHS6F1CAKLRBCYCAFONIA9CABE8YCCCA8A7HBJCAJADCXICAH4SQBSCA2FP1AQCAO344JKCARI97C3CAJIMTW6CANSLMLUCAMGWXT0CA2ZKAR9CADEC1RA.jpgUn mot sur Christine Albanel :
 

Sans bruit et avec pugnacité, celle que l’on disait, il y a encore six mois, en chute libre dans le Top 50 de Nicolas Sarkozy, a réussi son Grand huit. L’ancienne plume de Jacques Chirac a l’oreille du chef de l’Etat. C’est elle qui l’a convaincu de repousser au 1er janvier la suppression de la pub sur France 2 et France 3. C’est elle, toujours, qui l’a incité à la prudence, quand est apparue l’idée de scinder France 3 en sept régions. 

C’est elle, encore, qui a calmé le jeu, lorsque Nicolas Sarkozy est sorti de ses gonds, lors d’un récent Conseil des ministres, au cours duquel le chef de l’(Etat avait fait l’apologie d’un audiovisuel privé devenu la panacée. Elle aura entre-temps pacifié le monde des intermittents du spectacle, (pas une manif durant les Césars, les Molières ou les Victoires de la Musique ; pas un esclandre lors du Festival d’Aix et aucune ombre à l’horizon).

Elle aura également achevé la difficile négociation ( assortie d’un texte), sur  les droits d’auteurs internet. Et régler un autre dossier, tout aussi délicat : la réforme de la convention collective en vigueur dans les métiers de l’édition phonographique. Pas mal pour celle que l’on pensait condamnée à  l’automne, quand Rachida Dati, aujourd’hui encalminée, était au Pinacle….

0
6 Comments
  • marie
    juillet 11, 2008

    Pendant que PPDA présentait son dernier JT, Nonce Paolini dinait avec Christine Albanel… no comment

  • GED
    juillet 11, 2008

    Wait and see.

  • Olivier Da Lage
    juillet 13, 2008

    Christine Albanel a achevé une difficile négociation assortie d’un texte sur les droits d’auteur internet ? Première nouvelle ! On peut en savoir plus ?

  • Jonathan Balsamo
    août 1, 2008

    Quel est l’avenir des salariés de la régie PUB de France Télévisions ?

  • Zélie
    août 12, 2008

    Si France télévision cesse de produire des séries policières aussi ennuyeuses que
    moralisatrices(PJ) ou tellement nulles comme famille d’accueil et tant d’autres, des talkshows qui mélangent, politiques, chanteurs,écrivains( les vrais et ceux qui déballent leur vie, et leurs secrets aussi minables qu’écoeurants) Ruquier a eu le privilège pendant deux ans d’officier sur France 2 tous les jours sauf le dimanche,en faisant la pluie et le beau temps, entouré de bobos sinistres payés
    grassement par la pub et j’en passe……

  • Pablus
    août 18, 2008

    Bonjour,
    Votre blog est une perle rare.
    Merci pour toutes ces infos de derriere les rideaux…