Intox

par 3commentaires No tags 0

Intox
“Fantasques”, m’assure t-on de la meilleure source : les chiffres astronomiques qui circulent dans Paris, concernant les salaires en vogue à Europe 1, depuis le changement de direction, relèveraient du seul fantasme. : 120 000 euros, par mois, pour Nicolas Canteloup (photo), 25 000 eruros mensuel pour Patrick Cohen, 80 000 pour Michel Drucker…Ces émoluments, dignes du petit écran, quand celui-ci roulait sur l’or, relèvent en fait de la pure manipulation, semble t-il. A quelques jours d’une rentrée radio tendue les coups redoublent. Et il semble que l’on ne veuille faire aucun cadeau au nouveau venu, Alexandre Bompard, qui vient de prendre les rênes d’Europe 1 et dont la grille des programmes, à coût constant, a été calquée, budgétairement, sur celle de Jean-Pierre Elkabbach. C’est ainsi qu’à titre d’exemple, le salaire du journaliste Patrick Cohen n’atteindrait pas les 8000 euros.

 
 
« Fouille-merde »
Georges Marion, ancien journaliste au monde et figure du journalisme d’investigation met la dernière main à un livre intitulé, « Profession, fouille-merde ».    
0
3 Comments
  • suissa
    août 23, 2008

    slt à tous je viens de créer un blog :

    http://jacquessuissa2008.unblog.fr

    Où vous pouvez laisser des commentaires

    Bonnes lectures à tous….

  • steed
    août 23, 2008

    monsieur Revel je vous écris car j’aimerai savoir pourquoi vous ne consacrez pas un article à la mort de Pierre André- Boutang grand homme de télé et surtout d’une télé que vous aimez soi-disant. Quand PPDA se fait éjecter on en fait des tonnes mais lorsqu’un vrai professionnel qui a une grande estime des téléspectateurs et qui s’adresse à leur intelligence plutôt qu’à leur libido.

    Bon je sais que vous ne répondrez pas et c’est bien dommage car on est sur blog donc si il n’y a pas d’échange je ne vois pas l’intérêt.

  • Razimont
    août 24, 2008

    Cher confrère,
    Je t’invite à consulter mon article sur Patrick de Carolis.
    http://benoit-razimont.over-blog.com/
    Bien à toi