L’hommage à Robert Namias

par 2commentaires No tags 0

FMUNCA1JMGTACA4DOA0ECAIHSNQSCA5E7N2TCA9L5A0YCAZVNDQYCA6XJZRTCABMPIOWCA6TIUEBCABZN10UCA0GRPHCCABQ1HI8CAQDCNJ4CA18AA5ACAZIHYXFCACZ8LDJCAD0K9X5CAJRZSTZCAFC9OKG.jpg

La scène s’est déroulée sur une péniche des bords de Seine, le 26 juin dernier, et elle m’est rapportée par un journaliste de TF1. Ce jour là, le patron démissionnaire de l’information de La Une, Robert Namias, avait invité, sans tam-tam, ni communiqué, quelques 200 journalistes de la rédaction: l’occasion d’un immense pot de départ, auquel participaient PPDA, ainsi que l’ancien PDG de TF1, Patrick Le Lay, tous deux conviés. Le second se fendit d’un long discours enlevé et longuement applaudi. 
 
Mon interlocuteur me raconte, également, que ce jour là, Robert Namias se vit remettre, en témoignage de l’affection que lui portèrent ses troupes, des années durant,  deux DVD, longs, chacun, d’une quarantaine de minutes.
Sur le premier disque figuraient plusieurs dizaines de témoignages d’amitiés, signés de collaborateurs et d’amis proches, tel Claude Lelouch. L’autre enregistrement était une compilation d’images et de plans soigneusement montés, où l’on voit Namias, l’acteur, (qui officia justement dans plusieurs longs métrages du metteur en scène), et Namias le cabotin, cette-fois-ci, pris en flagrant délit de fausses colères dans son bureau deTF1.
 
Deux énormes sous-verres, parsemés de photos, (achetés à prix d’or au sein des agences Magnum et Sipa), retraçant ses « années TF1 », venaient compléter les cadeaux du jour. Alors qu’un livre d’or, dûment rempli d’éloges, lui fut remis à la sortie. On me dépeint un Namias sonné d’émotion non feinte…
 

Mais c’est de retour dans sa maison du midi que le même homme eut la plus belle surprise : il trouva planté au beau milieu de son jardin un immense oranger, son arbre préféré. On le voit, l’univers de la télé n’est pas toujours impitoyable…

0
2 Comments
  • Jean Meyran
    septembre 2, 2008

    Splendeur et misère de la courtisanerie (grosse embardée dans le virage Chirac / Nico)

    TF1 a Dassier maintenant, bonjour le bénéfice

    Bonjour chez vous

  • max
    septembre 3, 2008

    Pouvez vous me dire quel est l’intérêt journalistique de cet article.

    Je n’en vois aucun.