Hier, à l’Elysée…

par 3commentaires No tags 0

 
 
EIN2CA2IYLABCAVEVDSACAM6284NCA0G51O7CATP7MPCCAZB2C15CA8DYI76CAZUHSKGCAEHDA7JCAR461SRCA93S6PXCA4RUZ8ZCAAZASIJCADY46PCCAEAU36GCAAA492UCAU3ZUQ1CAFSAR09CAIS8WS3.jpg

Il est des pièces qui respirent l’Histoire, des lieux surgis des Amazonies de la politique française. Ainsi du bureau de Catherine Pégard, à l’Elysée, que j’ai pu visiter, hier. Cette ancienne petite salle de bain, tout en boiseries et enluminures, que les Chirac laissèrent en déshérence, est l’une des très rares pièces du Château à avoir été classée, me confie son nouveau locataire, la journaliste Catherine Pégard, qui en a fait son bureau.
On accède à cette sorte d’alcôve ou de boudoir, meublé d’une jolie console Louis XV et d’un bureau de la même époque, par un petit couloir alambiqué, dont l’une des extrémités donne sur le salon où piétinent, endimanchés, les visiteurs de Nicolas Sarkozy.
 
Journaliste émérite et ancienne figure du Point, Catherine Pégard est aujourd’hui la conseillère politique du chef de l’Etat. Sur son bureau, une montagne de dossiers et de papiers épars, «mon foutoir», dit-elle en expliquant que trente années passées dans des rédactions ont laissé des traces: l’ordre n’a jamais été la qualité première du journaliste. En musique de fond, la télévision : hier c’était François Fillon, en direct de l’Assemblée.  

SNVMCAN20356CA7VQ4UUCA966D9BCAXXJ5GHCAVC0CT8CAVNRJBICA7X0TO5CACFMCK3CAYQ21I4CA2B1EU6CACB9RMZCAAB5JFQCABKJO9CCAHA3X60CA3TB9OVCAJIPW9TCATF0YOACAW2YL85CAIGYBN4.jpgCe rendez-vous était une prise de contact. La jeune femme est sympathique, détendue, souriante. La conseillère pèse ses mots, mais livre avec une réelle franchise son sentiment sur sa vie à l’Elysée. Un quotidien fait de tensions et d’exaltations, où tout va à cent à l’heure, dit-elle. On la sent heureuse d’être là. De l’autre coté du miroir, elle me dit son étonnement, parfois, à la lecture de la presse, quand certains de ses anciens confrères, qu’elle a briffé au téléphone, tordent et déforment la réalité. De tous les déplacements à l’étranger de Nicolas Sarkozy, un dirigeant dont elle a suivi le parcours politique depuis les prémices, elle était récemment à New York, à ses cotés. Fait rare, et moment d’émotion, également, dans l’enceinte même des Nations-Unis, elle a pu s’approcher de la table circulaire où se tiennent les grands de ce monde. Puis, s’asseoir avec la délégation française, juste derrière Nicolas Sarkozy. A quelques mètres de Bush et de Medvedev. Et ainsi, effleurer du doigt un petit moment d’Histoire.                 

0
3 Comments
  • Sasa
    octobre 9, 2008

    Ah ben zut alors, il a vraiment pas de chance Notre Bienaimé Président: les journalistes ne veulent même pas se laisser dicter leurs papiers par ses Estimés Conseillers.

  • Jean Meyran
    octobre 9, 2008

    Joli coup de brosse à reluire

    Bravo

  • Florence
    octobre 14, 2008

    Moi aussi je veux bien être une jeune femme de 50 ans et des poussières…