Le bel Enfer de Bacqué et les craintes du Monde

par 0 No tags 0

 
 
 
 
V723CAO2TE36CAAPZK2OCABKJIP2CAGO2YIHCAP9ZS3QCATH6C02CAHDXDOFCAD45O25CAJ66D69CA1FTL63CAMJJ8Y4CAM57R39CA7TQEZ2CAYGCSZFCA04NJHYCAC8POMKCAED19CECA5TDVMHCAB504AJ.jpg

De l’Enfer au paradis
 
 
“L’Enfer de Matignon”, le documentaire en quatre parties de Raphaëlle Bacqué, (dont cette journaliste du Monde a tiré un bon ouvrage) et Philippe Kohly, a fait un carton lundi soir, sur France 5, avec une moyenne de 662 000 téléspectateurs. Soit la meilleure audience de la chaîne en prime time, depuis sa diffusion en numérique.
 
 
 
 
 
 
MELHCAI2UL78CA6H5GLYCA6KTRO0CAE5OPL2CAVM55XSCALRO3MFCACCDEJFCA82WYW9CABEMOSHCAAIFP2TCA6S9B2NCATRZ8NKCA14KFINCA5S5KPQCAZ8M4DKCA46YGOOCA6DZZNLCAA3JD0UCAPEZQD2.jpgRebelotte au Monde
 
Inquiétude au Monde où la fin de l’année risque d’être à nouveau tendue financièrement. Le groupe serait, en effet, à la recherche d’une nouvelle enveloppe de 20 millions d’euros, afin de boucler le budget de janvier prochain, dont les salaires. Crise financière oblige, les banques semblent rechigner à faire le geste. Quant aux deux principaux actionnaires du titre, Lagardère et Prisa, ils font aussi grise mine, étant donné la conjoncture. En Espagne, le groupe espagnol Prisa, propriétaire d’El Païs, a vu sa valeur chuter en bourse de 75%, depuis le début de la crise financière.
 
 
 
 
 
 
 
 
ZABICA0QLOQXCA7I24OFCAIERJ4SCASVOYHNCAD50IEXCAQYVQH3CA36I5WPCABMNEYFCA0XLP9LCAIWJ7QECAXI824BCAOHVDLUCAKY9ODFCA568MFPCARHKIV5CAYM2LQOCA5ADKHOCAHCN8F4CASD4BP4.jpgBoycott de M6
 
Nicolas Tavernost sera le seul PDG d’une grande chaîne à bouder, ce matin, à 11 heures, la signature des accords entre le gouvernement et les ténors du Paf sur la réforme des décrets Tasca sur la production télé. Si les dirigeants de TF1, de Canal+ et de France Télévisions, ainsi que le monde de la production, ont répondu à l’invitation de Christine Albanel, Tavernost, qui conteste cette réforme, ( qui alourdit les obligations en terme de productions), a préféré jouer la politique de la chaise vide.     
0
0 Comments