Panique à la direction de la Santé: Pujadas marque un point.

par 1 No tags 0

CNIXCAF1EVNRCA7N332OCAAD8GOVCAX4JXJCCA3VG924CA0C8E1DCA25S4E5CASC5Z9ECAVF14A1CAA9MVVUCAGRJTQZCAGC0AYECA4OF3JACAT3D839CAO0AE19CAZAARKCCAFMS5RUCAO9MC5OCALDPFE5.jpg

Je ne suis pas mécontent du ramdam qu’a déclenché la première des Infiltrés, signée David Pujadas. Son sujet controversé, (parce que réalisé en caméras cachées) sur les maisons de retraites, a jeté un joli vent de panique au Ministère  de la Santé, qui a du coup diligenté une enquête et révélé que l’établissement en question aurait du fermer ses portes il y a déjà quatre mois! Que fait la police?

L’embarras de l’administration et la rapidité avec laquelle la direction de la Santé s’est emparée du dossier est un parfait et savoureux concentré qui justifie,  o combien, les méthodes d’investigation d’un Pujadas, qui a marqué un point

0
1 Comment
  • Marion
    octobre 24, 2008

    Je partage le point de vue de Pierre : ceux qui montrent du doigt les comportements dangereux pour autrui sont souvent stigmatisés. Pourtant, ils ne font que montrer ce qui existe et qu’on laisse faire. C’est un peu justicier comme point de vue ? Et alors ! Mettre les pieds dans le plat, ici dans le PAF, ça change du ronron des JT. Un étudiant qui réalise un blog très caustique sur le sans-gêne des automobilistes en ville s’est fait traiter de collabo dans un commentaire ! http://repassetoncode.blogspot.com/2008/10/auto-ecole-pilote-rouen-forum-trouve.html
    En ce qui concerne l’émission qui ne cherche qu’à montrer et lancer le débat, la fin justifie les moyens. Valérie Létard a eu bien du mal à dépasser ses émotions. Les contrôles où les établissements sont prévenus, c’est une blague ? Même les nounous agréées sont contrôlées par surprise, pourquoi pas les établissements ? De toutes façons, si l’émission verse dans le trash, ce n’est pas sûr que les téléspectateurs suivent… Tant que ça reste de l’info, oui.