La France à l’heure de la « Net-campagne » d’Obama: un entretien avec le président du CSA.

par 2commentaires No tags 0

50L6CA6VUQK7CA9QZNICCAH3CPOHCA9T4Q8LCAGZ8YUPCADB00HICAWWQG1ZCAIJTRHICAZHBC1QCALFVKI0CAUS2RROCA32UU5NCALP4DSJCA7ZQ0AMCAY26G2ZCAPGKLJYCAZG5YE2CA6B35W0CABHU5F3.jpg

Quels enseignements faut-il tirer pour la France de la « Net-campagne » de Barak Obama? Faut-il adapter la réglementation Française en matière d’organisation des campagnes électorales à la télévision, au regard de ce qui vient de se dérouler sur la toile aux Etats-Unis? Et si oui, comment ?
 
Certains des observateurs Français, présents de l’autre côté de l’Atlantique lors de ce scrutin, ( qu’il s’agisse de responsables d’instituts de sondage ou de journalistes politiques), ont en effet déclenché de grands éclats de rire dans les rangs des états-majors de McCain ou d’Obama. Des conseillers abasourdis quand on leur détaille les règles, « archaïques » à leurs yeux, imposées en France aux partis politiques: équilibre, au cordeau, du temps de parole, règle des trois tiers, utilisation du chronomètre…
 
L’intrusion massive d’Internet et du téléphone portable dans les plans de campagne d’Obama, comme la mise à contribution, tout aussi massive, des internautes, rendent, il est vrai, presque obsolète -faut-il dire même caduque ?- certaines des règles en vigueur de ce coté-ci de l’Atlantique, quant au mode d’organisation médiatique de nos campagnes électorales.
 
Faut-il , dès lors, que le législateur et le CSA mettent au panier ces règles? Nous avons posé la question au président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, Michel Boyon. Qui profite de l’occasion pour revenir, de manière carrée, sur le rapport, (accablant), réalisé par ses services et sous la houlette de l’un des conseillers du CSA, Rachid Arhab, sur le thème de la diversité à la télévision, rapport rendu public hier. Interview.
0
2 Comments
  • camgru
    novembre 14, 2008

    intéressant… mais il faudra dire au cameraman de se mettre en face, la prochaine fois… l’angle de vue n’est pas très heureux

  • Yann
    novembre 14, 2008

    Ben ouais messieurs de l’écrit. La vidéo c’est pas un truc qui s’improvise…
    Contre jour et angle de regard, vous excluez le spectateur. Sur un coup comme ça, autant ne garder que le son.
    Je donne des cours si ça vous intéresse 😉