Le lundi c’est Gavi

par 3commentaires No tags 0
0XPICA1TS5NPCADJEDB8CA7JR5HGCA7892S0CAODDEMOCAHSW81XCAJJ2RB0CAZWK7VHCA0BVIDACAR4OOL8CAKS7ILDCAYEKX7BCAYLPYBACA925VKFCAI7UQDLCAT5R5P0CAOEMQAACAMYYZVICAN1LQS7.jpg

Foule sentimentale
 
« Nous sommes et serons toujours la France » Nous sommes formidables, fiers d’afficher à la face du globe une nation où tout citoyen, sans préjudice de ses origines, peut rêver d’un grand destin. Oui, nous les Français avons élu Barack Obama président. On a même fait mieux que les Américains. On l’a élu à l’unanimité, droite, gauche, MEDEF, syndicats, intellos… Qu’importe si 42 % des Français le classent au centre, 26 % à gauche, 31 % à droite (sondage « Figaro »).
 
On a entendu sur « La Voix de la Chine », que la victoire du Métis semblait aussi inimaginable en Amérique que si « un Algérien était élu à la présidence française ». Ils auraient pu rajouter : « qu ‘une élection libre en Chine ».

D’accord, le plébiscite est virtuel. Notre réalité élective est moins gracieuse. Ce n’est pas que nous soyons racistes mais nos « minorités visibles », nos « Français de la diversité » sont sous-représentés à tous niveaux de pouvoir, incluses les directions des journaux dénonçant la discrimination. Alors l’Elysée ?

Là intervient un facteur clé: l’homme est exceptionnel, unique.

UPYKCA4CZTEYCA3DVH9UCAISBGAPCAF8ZCGECANPB0C2CANP0UWKCAMR9NO1CAVN4LMVCAAF597ECAOE3RGTCABF6611CAL7Q2G5CAQ01LS4CA8RI9JFCA7Z33XUCAO3D6DKCA56ZOF4CAPGV00UCAZ3K1IO.jpgSobre et lyrique, sincère et malin, généreux et réaliste, il est si improbable que ma boulangère craint qu’il ne soit assassiné.
 Je suis atterré quand je lis dans « Le Monde » : « la campagne de M. Obama inspire les conseillers de M. Sarkozy ». Une star de la pub, Christophe Lambert, (photo), a compris qu’ « Obama, c’est l’entertainment en politique ». « Il applique les lois du cinéma à la politique. Un bon acteur, une bonne histoire, un bon récit ».
 
Christophe, tu n’as rien compris, t’es lourd. Obama n’est pas une marque, un produit ni un acteur. C’est un humain réel, qui fait de la politique, pas du cinéma. S’il fait rêver, les valeurs et changements qu’il prône ne sont pas des ajouts imaginaires. Ce ne sont pas les 636 millions de dollars dépensés en communication qui ont séduit les Américains. C’est LUI. La pub n’est qu’une arme qui permet de dire qui on est, ce qu’on envisage ; ce qui restera en mémoire, c’est son discours magnifique sur la question raciale. Tout l’argent et les meilleurs publicitaires du monde, même Christophe Lambert, n’auraient pas fait élire McCain.
 
Et, pour revenir aux Français, je suis convaincu qu’un candidat de la trempe d’Obama gagnerait, même sans C. Lambert, fut-il d’origine algérienne, noir ébène, femme et même les trois.
Arrêtons de nous braquer sur les pathologies de nos démocraties. Elles ont fait de gros progrès quant à la tolérance et au respect des libertés publiques et personnelles. Barack Obama est un héritage du mouvement des civil rights des années 60. Quand il prie, il s’adresse au Dieu de Martin Luther King, non au Père fouettard.

5B6CCA5UX43DCAUVQP9DCA6P856QCAGR77OZCAZDINI2CA7046W7CAIYX4EPCA01JASVCAHXFSYNCAQJHG03CAP4Y6KBCAXMM4EACAJMNYAFCAXBGEQQCAOBVOK5CAMBV037CAIKLTVHCAGZ2KAWCAMIQ299.jpgJ’écoute Noël Mamère, chez Denisot, pilonner la société de l’émotion, la pipolisation, la télé racoleuse. Il a tort. Ce n’est pas un hasard si la censure règne en maître là où la religion et l’idéologie priment sur ces sentiments trop humains que sont amour, désir sexuel, amitié, volonté de justice, courage, générosité, tendresse, doute…

Sans cette culture populaire des sentiments, sans l’industrie de l’entertainment, les Américains n’auraient pas voté Obama.
Depuis des années, les programmes américains pour la jeunesse castent des « mister president » noirs ; les nouvelles générations se sont habituées à ce que les émotions transcendent la couleur de la peau. Comme les rêves, elles ont la couleur de l’universel. Je préfère les foules sentimentales à l’hystérie, « Plus belle la vie », la « Star Ac », « Desperate housewives » et les faits divers au fondamentalisme.

Philippe Gavi

0
3 Comments
  • ol
    novembre 10, 2008

    c’est l’horreur cette taille de caractère! illissssssssibeule

  • Pierre
    novembre 10, 2008

    Contrairement à vous M. Gavi, je pense qu’Obama a été élu grâce à son argent, à la pub, et surtout à l’héritage de Bush, l’âge de Mc Cain et la stupidité de Palin !
    Les ricains ont eu un éclair de lucidité salvateur (?) après avoir pourtant réélu Bush fils !
    Après, que les français plébiscite Obama alors qu’ils ne connaissent rien à son programme pour 90% d’entre eux montre bien l’influence de nos « chers » media…
    Mais qui était Obama il y a moins de 2 ans ? Personne. Et le voilà Pdt des EU… Soit disant le plus puissant Psdt de la planète… Merci 24H et autres séries qui effectivement ont préparé le terrain. Comme si tout était écrit… Alors, bientôt assassiné ? Bientôt la divulgation sur les E.T ? Bientôt la loi martiale aux EU et une attaque nucléaire ?
    En tout cas, c’est aussi rare qu’une crise économique comme celle que nous vivons, je suis d’accord avec Mamère ! Nous sommes dans une société du paraitre, de l’information mensongère et partiale. Je crois fermement que les journalistes sont à la solde des pouvoirs et que nous sommes manipulés, faute d’enquêtes sérieuses et de liberté de penser.
    L’éducation, la presse people et la TV appauvrissent les esprits afin de mieux abuser ceux qui oseraient encore avoir l’audace de reflechir ! Ainsi, chacun accepte la crise éco dont les EU sont responsables, sans broncher, et continue à vénérer les EU… Il y a de quoi être attéré, alors que nous devrions les obliger à assumer leurs erreurs savamment planifiées… Mais les parachutes dorés vont être « limités » ?! Ah bon, alors tout va bien ? Que c’est triste de voir à quel point les gens sont stupides et manipulés, une fois de plus.
    Au fait, que le Pdt US soit blanc, noir, jaune, rouge ou bleu, il serait temps de dire la vérité : ce n’est pas lui qui commande ! C’est un pantin plus ou moins intelligents. Après un acteur de seconde zone, un obsédé sexuel coupable de parjure et un ancien (?) alcoolique, pourquoi pas un noir ? Le prochain sera une femme, un asiatique ou mexicain et pourquoi pas un handicapé… Derrière il y a les cabinets secrets, les banquiers, le Groupe Calysle… ceux qui tirent absolument toutes les ficelles et qui font et défont absolument toutes les carrières aux EU et dans bien d’autres pays.
    Mais imaginer qu’un journaliste digne de ce nom ose briser cette omertà… Ne rêvons pas et continuons d’admirer les EU et son nouveau « Messie » ! Quelle escroquerie…

  • Bruno
    novembre 17, 2008

    Tout à fait d’accord avec toi Gavi, je préfère aussi les foules sentimentales aux masses hystériques. A-t-on déjà vu des guerres engendrées par des sentiments ? Les dogmes quant à eux…
    Ras le bol de la théorie du complot, des cabinets noirs, secrets, de l’omerta supposée,des hommes de paille, du vrai pouvoir qui tire les ficelles… Cette réthorique du complot et de la crainte, c’est elle-même qui a fait élire Bush junior. Au contraire de la campagne d’Obama qui fut une campagne d’espoir. Ras le bol de l’élite aussi ! Les mal-pensants, les gens qui regardent plus belle la vie, la roue de la fortune, ont le droit d’exprimer leurs sentiments et paradoxalement, c’est cela la vraie démocratie.
    A tout les (soi-disant) manipulés, soignez-vous les mecs !
    Allez boire un coup avec vos potes ! Faites un baby ! Baisez plus ! Et surtout relisez Jean-Sol Partre… Si c’est encore dans vos moyens.