Malus et Bonus

par 2commentaires No tags 0

 
 
HB8QCA63I3LNCAA40E1FCAEFR5ZXCAJCNT52CA5D2QRKCABE45XQCA6EP5UPCAOGSS61CAW3EE5MCAX9LZL1CA9S0Z89CALS2U2UCAC8ZWPNCATURPV8CAB7LN8TCA3LFGHRCA52ERY1CATGV4WFCAGV49RQ.jpg

Malus

Et maintenant des bons pointsFrance Télévisions se verra désormais attribuer des bons points en fonction de sa programmation, avec l’objectif d’atteindre les 100 coupons à la fin de l’année!
C’est la seule chose et le dernier gadget, qu’a trouvé le gouvernement afin d’obliger Patrick de Carolis à rester dans les clous, à respecter ses nouveaux cahiers des charges. La carotte et le bâton. 
 
C’est à pleurer. Comme si le paysage audiovisuel Français n’était pas déjà sur-règlementé! Comme s’il fallait à tous prix corseter, encadrer (et de manière tatillonne et scolaire) des chaînes à qui l’on fixe des quotas de programmes culturels, comme s’il s’agissait de quotas de pêche.
 
Il est de plus en plus inouïe à l’heure d’Internet et du satellite (avec ses chaînes par milliers) de continuer à considérer la télévision publique comme un sanctuaire assujetti à des règles d’airain.
De la culture, certes, aux heures de grandes écoutes, bien sûre, adossée à des cahiers des charges, pourquoi pas. Mais qu’on laisse, ensuite, aux responsables de chaînes, dont c’est la fonction et le métier, la liberté d’entreprendre. Sans qu’ils aient à s’interroger, chaque matin, sur les prochaines chausses-trappes posés sur leur chemin par leur actionnaire:  l’Etat.
 
 
 
 
4ZRLCAI5IABECA8TLKXYCA3OCSA7CA5D5ZE5CAM126PSCARYWVQJCAM3N1WDCA6Y1QRACAL14V3RCAZGRQIJCAKW9LUMCAUEOI47CA6CNFMYCARMGZBNCA6RHOXVCA2NG8WGCAG8AZ3FCAK8SSUUCABNY762.jpgBonus
 
 
Passée l’élection Américaine et ses audiences en dents de scie, Laurence Ferrari a retrouvé des couleurs ( et un bon, point) hier soir avec un score ronflant de 32,7% de part de marché, à 8,4 millions de téléspectateurs !
Soit 12 points de mieux que France 2,  dont le JT affichait 20,2% d’audience et 5,2 Millions de personnes.  
C’est le plus gros écart entre les deux journaux depuis le départ de PPDA et son rempl0acement par LF. De quoi s’interroger sur cet effet de yo-yo, qui laisse à penser que les raisons de la volatilité de l’audience de l’info sur le petit écran sont multiples et complexes.   
0
2 Comments
  • Pressipressa
    novembre 7, 2008

    Monsieur Revel,

    ne pensez vous pas que l’audience de Ferrari n’a rien à voir avec elle mais est seulement liée à l’élection d’Obama?

  • Nonce
    novembre 9, 2008

    Une des meilleures journalistes du PAF. Intelligence et beauté ne sont pas incompatibles.