Télé Toulouse au bord de l’asphyxie

par 3commentaires No tags 0


 
 
 
 
UGEHCA2O1CD7CAZ2O6GRCALS65Y5CAKLCDBRCABWT0IVCATZ6MQJCAS4AQQMCA1OCUITCAZ2OZ9MCABDU821CAJ1SY84CAIZCWV0CA7MWAV2CAWWL52FCAF69P85CA1VBYQGCAC9K3IFCAM80NCRCA1O95NU.jpg

 

La télévision locale Télé Toulouse (TLT) a été déclarée en cessation de paiementi auprès du Tribunal de Commerce de Toulouse, a annoncé Franck Demay, directeur général de la station.
 
                 
"Compte tenu de la situation de quasi cessation de paiement de TLT constatée à fin octobre, le Président et son Directeur Général ont pris la décision de saisir le Tribunal de Commerce de Toulouse le 5 novembre en vue de nommer un administrateur provisoire", a indiqué Frank Demay dans un communiqué.
 
                 
 
 


1Z43CANRGEFJCAZGQHCYCAYPEP2OCAUDKP4ACA6QYNDPCAS7H4RICASVRFHBCAC7K7NZCAJXU35PCA3FU806CA4HSTQNCAKQCP98CAQ3W21MCARWBNMCCAZRX63VCA0Q16GICAJYMJOCCA18ZCNHCA30PDG4.jpg

Les salariés de TLT, menacés d’un plan social et ayant annoncé un débrayage pour le journal et les programmes entre 19H00 et 19H59, mercredi, jeudi et vendredi, n’ont touché que la moitié de leur salaire d’octobre, grâce à la quote part de la mairie de Toulouse, actionnaire à hauteur de 20%.

 
                 
Le directeur général de TLT, nommé mi-octobre, avait présenté vendredi un plan ramenant le nombre de salariés de 49 (équivalents temps plein) à 31, le nombre de journalistes en CDI tombant de 18 à 9 et celui des pigistes de 5 à 1, et prévoyant 400.000 euros d’investissements.
 
                  
 
 
 


 
ZRRHCAQDP3CTCAIIRH5HCAQ18DX6CA4QL6YCCANB8TWRCAWZAKE5CA9E6C4KCA5SIA7CCA91HJVXCAJ639P7CA7TF8GQCA8IOJYVCA4EAI2KCASKZIQ4CAP4JQ9PCAEC7FJMCAVS7NCKCADTNIO4CAQWI8BH.jpg

Selon Frank Demay, ce plan a été jugé "insuffisant" par les actionnaires industriels, le groupe Lagardère, la Dépêche du Midi, la Caisse d’Epargne régionale (20% chacun) et Sud Communication (groupe Pierre Fabre, 14%).

Une triste fin de partie pour cette chaîne qui, lancée au milieu des années 80 par la Générale des Eaux, appartient à l’histoire des chaînes locales, dont elle était l’ancètre.   
                 
"J’assume mes responsabilités, c’est une décision difficile prise pour défendre les droits des salariés", a déclaré Franck Demay, soulignant que la cessation de paiement allait permettre au Fonds national de garantie des salaires d’intervenir.(D’après AFP).
 
                  
0
3 Comments
  • Yann
    novembre 18, 2008

    D’un point de vue de chef d’entreprise, 49 salariés dans une télé locale ! Difficilement tenable, surtout si certain ont de l’ancienneté. L’économie de télé locale c’est incroyablement serrée, c’est pas facile de gagner de l’argent et la production reste une activité coûteuse. Deux jours de TF1 pour faire tourner la boite un an.

    D’un point de vue d’ex JRI de télé locale qui a fermé il y a peu, c’est toujours triste de voir une aventure comme celle ci s’arrêter. D’autant plus après 19 ans. Ca va laisser plein de gens sur le carreau dans un secteur qui est difficile en province.
    On ne peux jamais se réjouir d’une fermeture. La seule chose que je ne comprends pas c’est pourquoi faire grève, puisque c’est terminé, autant finir en beauté. La différence avec une usine de pièces mécanique c’est qu’il y a des téléspectateurs.
    Quoi que terminé . . . jusqu’à ce que GHM rachète.

  • wenza
    novembre 18, 2008

    Oui c’est triste mais ça devrait aussi être l’occasion de s’interroger sur le modèle des chaines locales en France.
    Ces chaines sont petites et isolées. Pourquoi ne pas les regrouper? Elles pourraient disposer d’une marque commune, complémentaire à leur nom local, et d’un créneau horaire de programmes communs en prime time par exemple.
    Elles pourraient ainsi financer des programmes plus attractifs (en complément de l’info locale pour laquelle elles conserveraient leur indépendance) et disposer d’une meilleure lisibilité dans les hebdos tv ou auprès des annonceurs nationaux.

  • wow gold
    novembre 24, 2008

    pas d’accord pour Leboeuf, qui s’y connait un tantinet en foot quand même et Roland qu’on ne changera plus à son âge…

    http://www.powerleveling-wowgold.com