Chazal candidate aux Prud’hommes

par 4commentaires No tags 0

WZW8CAN1M7NKCA5MKUSZCAAC5XX7CAS4YYSZCAKU0B5FCAK1RUFJCASOLC38CAU8LM8ACA36VTXICAF8B8UNCAUG639DCA8WLQ0ZCA27WSG2CAF7RQBFCAG6037OCAA0UCXTCAW9M829CA5QAJUDCADWRJUR.jpg

Après Jean-Claude Narcy, élu CFTC en 2002, c’est au tour de Claire Chazal de s’être présentée aux élections prud’homales à Paris, où elle était tête de liste CFTC. La journaliste de TF1 signe là un engagement syndical qu’on lui connaissait pas et qui correspond à son tempérament, dit-on au sein de « La Une ».
Une chaîne où on salue l’énergie qu’elle met à défendre, quand il le faut, ses confrères ou consœurs. Elle fut, ainsi, rappelons-le, l’une des rares à être montée au créneau pour défendre Florence Schall, cette journaliste licenciée cet été pour faute lourde.  
0
4 Comments
  • maxime
    décembre 8, 2008

    et une semaine de retard, une !

  • chris
    décembre 8, 2008

    Avec 1 avantage pour elle maintenant, elle est protégée. 6 mois si elle n’est pas élue et la durée de son mandat + 6 mois si elle est élue. Après le coup fait à PPDA c’est peut être une petite assurance.

  • Niko
    décembre 9, 2008

    J’adore Claire Chazal !

  • Chatpatate
    décembre 9, 2008

    Il est dommage que ce texte ne soit pas apparu plus tôt.
    Il est dommage que Claire Chazal, qui est depuis longtemps à la CFTC n’en parle pas plus sur les ondes
    Il est dommage que CHRIS prête des intentions personnelles à CC.
    Etre conseiller prud’hommal n’est pas pour se protégé, mais plus par vocation et soucis de la Justice. Et, comme le dit si bien Renaud, elle est l’une des rares personnes à vouloir cette justice :
    « Elle fut, ainsi, rappelons-le, l’une des rares à être montée au créneau pour défendre Florence Schall, cette journaliste licenciée cet été pour faute lourde »