Grèves à l’horizon du 5 janvier…

par 3commentaires No tags 0

 
Sept syndicats de France 3 ont appelé les salariés de la chaîne à cesser le travail lundi 5 janvier, premier jour de l’arrêt de la publicité après 20H00 sur les chaînes publiques, pour protester contre les remaniements de la tranche d’information d’avant-soirée."L’application de la nouvelle grille de rentrée va avoir des conséquences très négatives tant sur l’exposition des locales que sur les conditions de fabrication des journaux", écrivent dans un communiqué les syndicats CFDT, FO, la CFTC, CFE-CGC, SNJ, SUD et SRCTA-UNSA.
 
Le SNJ-CGT n’a pas signé cet appel à la grève. Il a pour sa part appelé à un arrêt de travail pour ce mercredi.
La tranche d’information entre 18H30 et 20H00 "a été remaniée pour faire rentrer le plus de publicité avant 20H00", heure après laquelle la publicité est supprimée, a expliqué à l’AFP Carole Petit, déléguée syndicale SNJ.
"A terme, ce sont toutes les éditions locales, régionales, nationales ainsi que +Tout le sport+ (un journal sportif de quelques minutes,) qui seront remis en cause", a ajouté l’intersyndicale.
Parmi les modifications de cette tranche horaire, mises en oeuvre le 5 janvier, figurent notamment la suppression de la deuxième diffusion des éditions locales à 19H57, le rallongement des éditions locales, diffusées désormais à 18H40, et des journaux régionaux, a détaillé Carole Petit.
 
Ces journaux régionaux passeront à 18H55 contre 19H00 auparavant, alors qu’"on s’est battus pendant des années pour avoir un horaire identifié", selon elle.
 
Mardi, le conseil d’administration de France Télévisions a voté la fin de la publicité après 20H00 sur France Télévisions à partir du 5 janvier, un an presque jour pour jour après que le président Nicolas Sarkozy avait annoncé ce projet. (AFP)
 
Commentaire: France 3, dont la journaliste Audrey Pulvar est devenue la figure de prou, reste et restera l’épicentre des conflits sociaux en germe à France Télévisions. C’est autour de cette société de quelques 6000 salariés que va s’organiser la restructuration de l’entreprise pilotée par Patrick de Carolis. Un chantier explosif, dont le premier coup de pioche porte un nom: "conventions collectives". Leurs remises à plat, inévitables, risquent d’envenimer gravement, le climat social
 
                 
 
 
0
3 Comments
  • Ben
    décembre 17, 2008

    Dans les différents commentaires tout le monde est d’accord pour mettre en place des réformes dans le service public de l’audiovisuel, mais dès qu’on les propose les syndicats s’y refusent.
    Ex: Pourquoi tous les sujets TV doivent être systématiquement fabriqués par au moins DEUX journalistes ??(sans compter le ou les techniciens).
    La révolution technologique a eu lieu et nous sommes en plein avènement technologique , les règles de fabrication d’un produit ont changé avec la miniaturisation et la « compactisation » des caméras.
    SVP Messieurs les journalistes vous qui avez la chance de travailler dans un service public de l’Information et non dans le Privé: PLUS de SOUPLESSE !
    Je ne vous parle pas là de gains de productivité mais d’économie, car nous la vivons tous la crise financière, sortez de votre cocon de privilégiés.

  • Ben
    décembre 17, 2008

    Dans les différents commentaires tout le monde est d’accord pour mettre en place des réformes dans le service public de l’audiovisuel, mais dès qu’on les propose les syndicats s’y refusent.
    Ex: Pourquoi tous les sujets TV doivent être systématiquement fabriqués par au moins DEUX journalistes ??(sans compter le ou les techniciens).
    La révolution technologique a eu lieu et nous sommes en plein avènement technologique , les règles de fabrication d’un produit ont changé avec la miniaturisation et la « compactisation » des caméras.
    SVP Messieurs les journalistes vous qui avez la chance de travailler dans un service public de l’Information et non dans le Privé: PLUS de SOUPLESSE !
    Je ne vous parle pas là de gains de productivité mais d’économie, car nous la vivons tous la crise financière, sortez de votre cocon de privilégiés.

  • cahours
    décembre 17, 2008

    figure de proue serait plus juste !