Quand des policiers invoquent le « droit à l’image ».

par 9commentaires No tags 0

jpkpolice.jpg

Deux journalistes photographes de L’AFP ont eu des échanges vifs avec des policiers, lors d’une manifestation de lycéens, avant hier, à Paris. Les deux reporters, Jean Philipe Ksiazek et Frédéric Dufour, se sont vus très fermement interdits de photos par un groupe de gendarmes mobiles qui a invoqué, (et c’est une première), un droit à l’image. Les syndicats de journalistes de l’AFP ont naturellement protesté et ils ont condamné l’interpellation musclée des deux journalistes (photo).
 

Cette affaire, somme toute banale, soulève une question inédite. C’est en effet la première fois que des policiers présents et en exercice dans une manifestation soulèvent, comme tout citoyen, cet argument du droit à l’image. Il y a quelques années L’Express avait été condamné pour avoir publié en couverture la photo d’une grande manifestation de lycéens. L’un d’entre eux, qui s’était reconnu dans la foule, avait attaqué le journal pour atteinte au droit à l’image. L’Express avait été condamné. Et depuis le « floutage » est de règle pour ce type de clichés.

Faudra t-il en faire de même, désormais, pour les policiers photographiés sur le parcours d’une manifestation, afin de protéger, là aussi, leur intimité et identités? Il y a fort à  parier que oui.

0
9 Comments
  • Sasa
    décembre 18, 2008

    Arrondir leurs fins de mois grâce aux délits d’outrages ne leur suffit donc plus?

  • Gos cailloux
    décembre 18, 2008

    Sauf erreur de ma part, les faits relatés se sont produits à Lyon, pas à Paris.

  • Reno
    décembre 18, 2008

    N’est ce pas assez inquiétant d’invoquer un droit à l’image « à priori » et non « à posteriori » (après publication) et surtout de les interpeller

    Ou est le libre arbitre du journaliste, de sa rédaction, sur les images à publier; sans parler du respect de leur travail et de notre droit à l’information …

    Mais bon, dans un monde où on peut mettre en garde à vue et humilier une personne pour diffamation, ensemble ou pas, tout devient possible.

    Quand arriverait on au jour où les policiers de « Rodney King » porteraient plainte…?

  • Lithos
    décembre 19, 2008

    C’était à Lyon…!
    Par ailleurs le droit à l’image s’applique à l’utilisation de la photo et non pas quand le journaliste/photographe l’a prend…
    Fort heureusement avec les outils que l’on a aujourd’hui effacer ne veut plus rien dire, on peut tout récupérer. Alors vont-ils aller jusqu’à nous confisquer nos cartes mémoires???

  • AGOSTA
    décembre 24, 2008

    …et a quand le droit au respect pour les gens matraqués?Auraient ils peur d etre reconnus?

  • Albert22Liliana
    juin 27, 2010

    People in every country take the credit loans in various banks, because that is simple and comfortable.

  • credit loans
    août 17, 2010

    Various people in the world receive the loan in various banks, just because that is easy and fast.

  • online penpal dating
    janvier 26, 2011

    People who live in glass houses shouldn’t throw stones.(Those who are vulnerable should not attack others).

  • diet to build muscle mass
    février 9, 2011

    I am a young female in late 20s who has taken on a rigorous training regime which consists of weights and cardio to lose weight and get fit. I am doing 8 1hr sessions per week in total. I am doing some research into taking a protein supplement as I am not too sure how it will affect me. My husband p