Le Monde: veto de Lagardère.

par 2commentaires No tags 0

378608.jpg

Arnaud Lagardère est indiscutablement le nouvel homme fort du Monde. Et les difficultés financières rencontrées par le quotidien, aggravées par la crise publicitaire que rencontre l’ensemble du marché de la presse écrite, ne font que renforcer son influence.
 
La mort, en juillet dernier, de Jésus de Polanco, le patron historique de l’empire de presse Espagnol, Prisa, l’autre actionnaire du Monde, en proie, lui aussi, à d’intenses difficultées financières, n’a fait qu’ajouter au trouble.  
 
C’est ainsi que vendredi dernier, lors du Conseil d’administration du groupe de presse, l’industriel s’est fermement opposé à l’emménagement, au siège même du Monde, rue Auguste Blanqui, de l’une de ses filiales, Le Monde Interactif.
Arnaud Lagardère, qui pèse désormais de tout son poids sur le sort du quotidien du soir, a simplement évoqué le coût trop élevé à ses yeux de l’opération: 1,3 million d’euros. Avant de mettre son veto.  
0
2 Comments
  • Lorenzo
    janvier 19, 2009

    Il est peut-être bon de préciser que Lagardère détient 34% de la filiale Le Monde interactif, ce qui lui donne quelque légitimité à se prononcer sur une décision telle que le déménagement.