Les oligarques Russes aux portes de l’Evenig Standard et de France Soir.

par 2commentaires No tags 0

images.jpg

On apprenait hier qu’un milliardaire Mexicain, Carlos Slim, volant  au secours de ce monument qu’est le New York Times, venait d’en prendre le contrôle. Tout cela sous les yeux ébahis du monde des médias Américains, où ce prestigieux quotidien a valeur d’icône.
On apprenait également, dans le même temps, que le très vénérable quotidien britannique, l’Evening Standard, venait de tomber, quant à lui, entre les mains du milliardaire Russe, Alexandre Lebedev, un homme d’affaires et ancien membre du KGB.
 
Inutile de dire que de l’autre côté de la Manche l’émoi est grand. La plupart des journaux Anglais se sont inquiétés de l’intrusion de capitaux d’origine peut-être douteuses dans les caisses de l’un des fleurons de la presse britannique.
 
Mais si l’affaire fait grand bruit en Angleterre, la prise de contrôle de France-Soir, de ce coté ci de la Manche, par le fils d’un autre oligarque Russe, Sergueï Pougatchev, propriétaire en France de l’enseigne d’épicerie fine Hédiard, laisse de marbre la profession, comme les pouvoirs publics.
 

On se souvient qu’Edouard Balladur, alors premier ministre, en 1988, s’était dressé en vain contre la vente des Echos au groupe, on ne plus sérieux, de communication Anglais, Pearson. 20 ans plus tard, c’est un silence de plomb qui entoure le rachat par un magnat de la finance Russe d’un titre mythique, dont Pierre Lazareff, qui doit se retourner dans sa tombe, fut la figure de proue.   

0
2 Comments
  • Michel Johnson
    janvier 22, 2009

    ça vous dérangerait de faire vos devoirs correctement? Slim n’a PAS pris le contrôle du New York Times, même si ses options s’exerçaient, il ne serait que le 3e plus gros actionnaire et la famille fondatrice a des droits de vote spéciaux qui lui assurent le contrôle..

  • Pierre
    janvier 22, 2009

    si Michel Johnson a raison, c’est dommage ! Voir l’information passer dans des mains étrangères me ferait bien plaisir ! On passerait d’une information partisane et stupide à une autre information partisane et, finalement, sans doute pas plus condamnable !
    Quant à France Soir, il y a bien longtemps que ce canard n’a plus rien à voir avec celui de Pierre Lazareff… Qu’il passe au main des russes nous donnera-t-il la chance de voir publier des articles stigmatisants les causes réelles de la crise, la thèse du complot sur le 9/11, l’implication de Chirac dans l’assassinat d’un journaliste à Tahiti…?
    Je n’y crois pas. Dommage…