Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/35/d625980815/htdocs/wp-includes/post-template.php on line 275

La Cour des Comptes passe au crible l’audiovisuel extérieur.

par
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/35/d625980815/htdocs/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405
0
No tags 0


 
 
 
 
UQXACA8G5QYZCAK2Y58MCAR64IBMCAH5ZDHTCAXBWLMZCA4CJMMGCA2P9RW9CAD89AZ2CA8J9MXKCA4IH1HECAPTON7JCAK67J47CA8BHAK0CANGFKULCA96OH9ICAABQBJVCAA303D8CAJ3OVYSCAFKQ29G.jpg

 La Cour des Comptes, dans son rapport annuel, s’est penchée sur l’état de l’audiovisduel extérieur, un puzzle de chaînes, (TV5, RFI, France 24, CFI), toutes passées au scanner. En voici les principaux extraits.   Une bonne photographie, certes parfois un peu aride, d’un volet important de notre paysage télé.

RFI : des réformes différées ou incomplètes.

 
 Société de programmes dont le personnel relève de la convention collec00tive de l’audiovisuel public, soumise à une double tutelle de la direction du développement des médias, rattachée au premier Ministre et
au ministère de la culture et de la direction de l’action audiovisuelle extérieure du ministère des affaires étrangères, correspondant à un double financement, par ce dernier et par la redevance, RFI a fait l’objet d’une moindre attention des pouvoirs publics alors qu’elle était pourtant la société de l’audiovisuel extérieur dont la situation appelait les arbitrages les plus nécessaires de leur part. La double tutelle s’est avérée inefficace et paralysante, rendant jusqu’à ce jour impossible la mise au point d’un contrat d’objectifs et de moyens, pourtant obligatoire, ou à tout le moins d’un document d’orientation commun des deux ministères à destination de RFI.
 
Alors que les diagnostics sur l’offre d’émissions en langues étrangères de RFI convergent depuis longtemps pour estimer que des choix, d’ailleurs difficiles, sont à faire en matière de langues de diffusion, en fonction de l’évolution géopolitique et de celle des techniques de diffusion, les conséquences à en tirer en ont été constamment différées. Il a fallu attendre plusieurs années pour qu’une restructuration de l’offre en langue étrangère soit proposée en 2003 en réponse aux inquiétudes manifestées par les administrations de tutelle. En sens inverse, en 2004, ce sont les tutelles qui ont opposé une fin de non-recevoir à la question de la restructuration des rédactions en langues étrangères, accompagnée d’un plan social, que le nouveau président de RFI, tout juste nommé, leur avait posée. Devant ce refus, l’utilité de chacune des 17 langues de RFI a été confirmée. Si certaines d’entre elles ont été déclarées prioritaires, aucune réallocation de moyens significative n’a été effectuée en conséquence, les effectifs de rédaction « non prioritaires » étant ensuite maintenus, voire augmentés.
 
La société a, parallèlement, mené deux réformes qui n’ont pas produit les résultats attendus. Les gains de productivité escomptés de la numérisation de la production ne se sont pas matérialisés, tandis que ceux liés à la réduction de la diffusion en onde courte ont été, jusqu’en 2000, principalement absorbés par la hausse des frais de personnel ; ceux, moindres, enregistrés depuis, ont été accompagnés d’une réduction entermes réels des subventions publiques. La restructuration nécessaire des rédactions reste suspendue à une implication forte et convergente de la direction et de ses tutelles. Quant à la réorganisation envisagée en 2001
pour mettre fin à l’isolement de chacune d’elles et permettre de rapprocher rédactions en français et en langues étrangères, elle aussi grandement souhaitable et qui relève de la seule responsabilité de l’entreprise, elle reste à accomplir.
 
 
 
 
 


60XPCA3U2B19CATXH90MCA51E1MRCAYZHOYSCA2PKP1HCAK0SN99CAHDIJUNCAYN6MUXCAL8061HCATZ65G2CAIIW6RICA2BCY41CAZ2RKMHCAL88I8XCANF38IKCAP3AEEWCAIPSIT0CAS7X8UWCA6K3GNJ.jpg

TV5 : des priorités relativement claires, mais imparfaitement suivies

Des trois entreprises, TV5 Monde est celle qui a eu la directionstratégique la plus claire, en dépit d’une gouvernance complexe liée à son caractère multilatéral. La conférence de Niagara-sur-le-Lac a retenu fin 2001 quatre objectifs pour le plan stratégique 2001-2004 : l’optimisation du réseau mondial de distribution, le développement du sous-titrage, l’amélioration de la qualité des programmes et le développement d’une information mondiale de référence. De ces objectifs, le troisième, l’amélioration de la qualité des programmes, a été relégué en dernière position, dans un contexte où l’augmentation des coûts et la progression modérée du budget de TV5 le rendait très difficile à poursuivre.
 
 
 
En 2005, ces objectifs ont été complétés par trois priorités géographiques: l’Afrique, le monde arabe et l’Europe francophone. TV5 a ainsi été destinataire d’une feuille de route relativement claire. Elle a poursuivi l’extension de son réseau de diffusion, dans le cadre d’une politique de développement mondial, voulue dès l’origine, et dont le critère était de pouvoir recevoir la chaîne où que l’on soit dans le monde. Les marges de manoeuvre qu’elle a pu dégager ont été principalement consacrées au sous-titrage, dont l’entreprise et ses mandants ont estimé qu’elle était la condition nécessaire de sa pénétration dans les zones autres que celles de la francophonie active, et à la préservation de sa présence sur les réseaux câblés face à une concurrence accrue.
 
En revanche, il y avait sans doute une contradiction entre cette politique de présence mondiale aux objectifs relativement indifférenciés et l’identification de trois orientations géographiques que TV5 a, à ce jour, peu traduites en priorités effectives. La priorité géographique de fait de la chaîne reste l’Europe non francophone, où ses coûts de programmes et de diffusion sont les plus élevés.
 
 
 
 


 
2HO1CAI17BY3CAZ4FUV0CAMZQY80CA81OFRXCAG0D8QFCAQJ78YYCA66IYO4CAOGVI6ECAHWY067CAR4FTOFCA0QH1YUCA3SUW4PCAGY2AT4CA6H0K7XCAMGNM6RCALI0YXQCAJPU7ZSCAR0RS4FCACKKG74.jpg

France 24 : une création en marge du dispositif public existant

 
Dix-huit mois après son lancement, la chaîne d’information continue France 24 diffuse 24 heures sur 24 deux programmes en français et en anglais, ainsi qu’un programme destiné à l’Afrique du Nord et au Moyen-Orient composé de 4 heures d’émission par jour en arabe, complété respectivement par ses programmes en français et en anglais. France 24 est diffusée en mode exclusivement numérique, par satellite et par câble en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. Elle est accessiblepar internet dans le monde entier. Dernière née de l’audiovisuel extérieur, la chaîne est organisée de façon à tirer pleinement parti des potentialités du numérique dans ses modes de production de l’information.
A la mise en place de bureaux permanents à l’étranger dotés de moyens de production propres, elle a préféré la formule souple et moins coûteuse d’un réseau de correspondants. Ces modes de fonctionnement, le recrutement auquel elle a procédé ab initio de journalistes bilingues et très majoritairement jeunes, ont situé la chaîne française d’information internationale à part dans le dispositif de l’audiovisuel extérieur (…)
 
La stratégie
 
Sur le plan stratégique, la chaîne voit s’ouvrir plusieurs voies pour son développement. Projet à dimension mondial, il n’a pas achevé sa montée en puissance. La convention de subvention prévoyait que la chaîne, au-delà des zones prioritaires où elle émet aujourd’hui (Europe, Moyen-Orient et Afrique), étende sa diffusion à l’Asie et au continent américain et à d’autres langues étrangères dont l’espagnol, mais sans que ces priorités soient clairement énoncées et hiérarchisées entre elles. Ces développements ne sont pas les seuls concevables.
 
 
 
Pour sa part, la direction de France 24, juge prioritaire le développement de son offre en arabe (qu’elle souhaiterait faire passer à 24 heures quotidiennes) et sa diffusion en anglais sur les continents asiatique et nord américain. Ces développements, compte tenu du mécanisme d’indexation, porteraient le budget de France 24 à 133 M€ en 2010 (et la subvention de l’Etat à 125 M€, soit un quasi doublement par rapport aux besoins initialement estimés de la chaîne en vue de son lancement en 2006).(…)
 
Le financement
Quels que soient les choix retenus, une hausse des besoins de financement de la chaîne sera nécessaire, même s’il se situe en-deçà du chiffre de 133 M€ correspondant à l’estimation des priorités identifiées à ce stade par la société. Or celle-ci se situe dans un secteur où ses concurrentes tirent une part de leur financement du développement de ressources propres, qu’il s’agisse de la publicité sur l’antenne ou sur internet, du sponsoring ou d’autres formes de partenariat. Dans ces conditions, la question se pose de savoir si France 24 a vocation à être financée dans la durée et de façon quasi-exclusive sur fonds publics, comme c’est le cas aujourd’hui.
 
 
 
 
Interrogée sur ce point par la Cour lors de son contrôle, sa direction a estimé qu’elle pourrait à terme s’autofinancer à hauteur de 40% quand les représentants de l’administration se montraient plus prudents, citant des chiffres allant de 20% à 30% (…)
 
Un coût croissant ; un pilotage défaillant ; des résultats d’audience incertains
 
A – Sur le plan budgétaire, l’audiovisuel extérieur va rester à court terme dans une phase de croissance.
 
Ramenée à l’essentiel, la situation conjugue une politique chère et des sociétés appauvries. L’action audiovisuelle extérieure a vu ses dotations budgétaires sensiblement augmenter au cours des six dernières années, et ce sous l’effet de la création de France 24 : le total des crédits des programmes 115 et 116 et du financement sur redevance de RFI est passé de 215 Men 2002 à 286 en 2007 soit +33%.(…) 
 
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

<div s

0

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/35/d625980815/htdocs/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/35/d625980815/htdocs/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/35/d625980815/htdocs/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405
0 Comments