Quand Havas interdit Séguèla de Publicis.

par 3commentaires No tags 0

I72GCAO4CFZ9CAM2MPPACA5I5E0LCAJ1IVJFCASB6G1XCAFDOU5TCA29Q6A0CAYN057WCALS316YCAOJ1VR6CA3J0365CABPPZ12CAJTXMDNCA1DWA8JCAU20TNBCAS514PRCA73QNB1CAJKUAPACAVW1GZF.jpg

Baron du groupe Havas et figure de la pub, Jacques Séguéla envisageait de faire une signature publique de son dernier livre, Autobiographie non autorisée, (Plon), au drugstore Publicis, un établissement qui appartient au groupe publicitaire dirigé par Maurice Lévy. Ce dernier avait naturellement donné son accord, expliquant même qu’il y accueillerait Jacques Séguéla.  
 
Mais c’était sans compter sur  les haines tenaces et ancestrales qui opposent, de longue date, Havas et Publicis.  Les dirigeants d’Havas ont du coup fait savoir à Séguèla qu’une telle opération de dédicaces, organisée dans le camp d’en face, n’était pas opportune.       
 
0
3 Comments
  • Luc
    février 12, 2009

    Il est encore vivant ?
    Il a pas demandé à son ami Sarkozy d’intervenir pour lui ?

  • dupont
    février 12, 2009

    c’est effectivement un peu déplacé…

  • Tetu29
    février 13, 2009

    Tiens, encore une info Mr Cocktail ! Allez, Renaud, dites le nous que vous allez succéder à Paul Wermus à France-Soir !
    Avec de telles infos, vous êtes sur la bonne voie…