Elysée, morne plaine.

par 5commentaires No tags 0

B43LCA6BOK49CAZNMTPHCAK348VVCAYXAGNOCA3YYGMUCARIJSQXCA9XKESXCA1RR0LECAW074Q8CAXXCDW9CAALMCC0CANAGZ95CAYH8YDFCA4H0F9TCACWNWX6Pegard.jpg

Passent les mois et les infortunes diverses d’un poste bien inconfortable…C’est ce que doit se dire l’ancienne journaliste politique du Point, Catherine Pégard, (à droie sur la photo lors d’un voyage officiel), dont la présence aux cotés de Nicolas Sarkozy, à l‘Elysée ne tient plus aujourd’hui qu’à un fil. Voilà plusieurs semaines en effet que la rumeur de son départ courre les rédactions : lassé de sa présence, Nicolas Sarkozy qui a envisagé la nommer au CSA, avant de se raviser, lui cherche désormais un point de chute. Même si officiellement cette dernière s’est vue dernièrement confirmée dans ses fonctions. 
 
Avec le cas Pégard se pose la question du statut bien difficile du journaliste parachuté dans la sphère politique et qui plus est au cœur du pouvoir, à l’épicentre du système Sarkozy.
 
La politique est un métier a pu ruminer un autre journaliste tombé sous les balles élyséennes, Georges-Marc Bénamou. Embarqué, comme Catherine Pégard, dans l’aventure, l’éphémère conseiller audiovisuel de Sarkozy aura connu toutes les humiliations et les brimades et pour finir, la disgrâce. L’Elysée qui a tout d’une cour truffée de pièges est un enfer pour celui ou celle qui n‘a pas le cuir assez épais ou qui n’est pas doté du bon logiciel pour résister à la pression du système et décoder les us et coutume du milieu. Qui n’a pas été habitué non plus à essuyer les sorties, les coups de sang et les remontrances d’un président de la République cassant, sanguin et sans indulgence. Marche ou crève. Embauchée à l’Elysée pour sa parfaite connaissance du milieu politique, Catherine Pégard, en bonne climatologue, devait y jouer un rôle de boussole auprès de Nicolas Sarkozy. Mais peut-on orienter un homme dont les liens de consanguinité avec le milieu politique en font un animal hors pair ? Pégard partie, l’Elysée retrouvera son visage d’antan: un sanctuère tenu par une poignée de hauts fonctionnaires carapaçonnés et rompus aux arcanes de l’Etat.               
 
0
5 Comments
  • scellos
    mars 27, 2009

    ke de fotes de francès dans se text

  • Maître Capelo
    mars 27, 2009

    Allez, encore une fois Maître Capelo s’y colle…

    « cotés » = côtés
    « la rumeur de son départ courre » = court
    « a envisagé la nommer au CSA » = DE la nommer
    « les us et coutume » = coutumeS
    « un sanctuère » = sanctuaire
    « carapaçonnés » = caPaRaçonnés

    6 fautes seulement, on s’améliore petit à petit ?

    Allez, une petite devinette pour finir :
    Renaud Revel et Colombe Schneck tombent d’un avion sans parachute, lequel s’écrase au sol le premier ?

    (Réponse ci-dessous)


















    … aucune importance !!!!
    😉

  • Maître Capello, le vrai
    mars 27, 2009

    « Jacques Capelovici, également très connu sous le pseudonyme de Maître Capello (ou parfois Maître Capelo – quoique à tort selon lui-même), est un linguiste français, également animateur de jeux télévisés francophones, né le 19 décembre 1922 à Paris. »

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Capelovici

  • thierry
    mars 27, 2009

    à l’intar de vos confréres,vous êtes obsédé par NICOLAS SARKOZY
    Lâchez lui les baskets les bobos de la rive gauche parisienne!!!!!!!!!!!!
    En outre MR REVEL, votre métier de journaliste est en grand danger idéologiquement et intélectuellement vu le nombres de fautes d’orthogaphes qui entachaient votre papier!!!!!!

  • Rhett Kotrba
    octobre 19, 2011

    Some truly nice and utilitarian information on this website, too I think the style has excellent features.