Radio-France: Sarkozy face au choix de la presse

par 3commentaires No tags 0

1ST6CAJRG4JKCAAU0QO9CAUTFNT8CAUCP3Z7CAGAZ9G6CAMIP1TYCAKDUTFSCAL58YAECAVBONL0CAVXJHXLCASVTTDVCASTF8QOCAXTR4ZICA2FY8JYCA38BSQUCHess.jpg

Le feuilleton de la succession de Jean-Paul Cluzel à la présidence de Radio-France tourne au mauvais vaudeville. En tardant à annoncer le nom de l’heureux élu, Nicolas Sarkozy fait un joli cadeau aux radios privées, (RTL, RMC et Europe 1), qui sont démarré à l’approche de l’été, leur traditionnel mercato le pied au plancher. Une chasse aux journalistes et animateurs vedettes à laquelle des stations comme France Inter ou France Info ne participent pas : Bridées, elles attendent de connaître l’identité de leur futur PDG avant d’enclencher des réformes qui pourraient être défaites par celui ou celle qui pendra, à la fin mai, les rênes de la Maison ronde. Des retards à l’allumage préjudiciables pour les radios publiques.
 
Pour ma part, je ne me risquerai pas à faire un pronostic quant à l’identité du prochain PDG de Radio-France. Annoncée pour acquise, par la presse, la nomination de l’ancien directeur de France Inter, Jean-Luc Hees, me paraît moins évidente qu’il n’y paraît. Non pas que je détienne des informations particulières, mais simplement en raison du fait que la nomination de ce journaliste a été claironnée ici et là dans les médias. Il est en effet une seule certitude dans cette affaire: Nicolas Sarkozy, qui aime à se ménager ses effets d’annonce, déteste qu’on lui coupe ces derniers et accepte, de plus, assez mal l’idée d’avoir à désigner des hommes ou des femmes préalablement installés par la presse. Je ne serai pas donc étonné de voir sortir du chapeau un autre nom…   
0
3 Comments
  • annibe
    mars 26, 2009

    J’espère bien car c’est usant d’entendre cette radio gauchiste et triste à mourir!

  • fan2
    mars 26, 2009

    une seule question: et alors?!

  • leri
    mars 27, 2009

    Il est amusant de voir un journaliste de votre stature, écrire un papier pour le terminer en disant je n’ai pas d’information mais je pense que … on sait ce que Coluche disait à ce propos ! Par contre, laisser penser que France inter ou France Info ne participe pas au « mercato » cette année en raison de la fin du mandat de M. cluzel, c’est bien mal connaître ces maisons dans laquelle pour l’une d’elle vous travaillez, qui pour des raisons budgétaires évidentes, ne peuvent convoiter les mêmes « noms » que les radios privées, souvent bien onéreux, radios publiques qui ont le mérite de faire naître des talents ! L’arrivée d’un pro tel M. Hess serait, je le comprends bien ennuyeux pour certains de france inter, un pro en effet ne laisserait pas aussi longtemps à l’antenne, votre consoeur Colombe Schnek durer dans l’inintelligibilité, apprendre à parler, c’est le moins que l’on puisse demander à une journaliste radio, non ? et ça j’en suis sur !