Loi Hadopi: Jérôme Bourreau s'exprime.

par 3commentaires No tags 0

Viré par TF1, Jérôme Bourreau s’est exprimé pour la première fois sur France 3, hier. Il y défendait sa liberté de parole et son engagement de «citoyen», dit-il, défendant le caractère privé du mail anti-Hadopi adressé à la député Françoise de Panafieu et atterri à TF1, courriel qui lui vaut aujourd’hui son limogeage. Un épisode sur lequel je reviendrai. (Vidéo).

0
3 Comments
  • Deneb
    mai 16, 2009

    Toute cette histoire ne peut inspirer que le dégout et la révolte. L’esprit de délation et la mauvaise foi dont a fait preuve le ministère de la Culture n’est pas digne d’une démocratie.La petite note de Coppé aux députés avant le vote, où il les somme de « voter les yeux fermés », non plus. Dans cette affaire, le gouvernement a fait une édifiante démonstration de sa soumission aux lobbys de la finance, mais aussi d’une navrante et vaine obstination de vouloir à tout prix contrôler les échanges entre internautes.

    Il serait intéressant de pouvoir lire le fameux courriel, celui adressé à Françoise de Panafieu en mars. L’argumentation anti-Hadopi de la part du webmaster de TF1 permettrait peut-être de clarifier cette grave atteinte à la liberté de penser. Qui empêche de le publier? Le ministère ou Jérome Bourreau et son avocat?

  • coquelicot
    mai 16, 2009

    Maintenant nous voilà sûrs que TF1 est bien une télé au service de N. sarkozy …
    Devons-nous nous attendre à perdre notre job si nous la ramenons sur internet en postant et en montrant que nous sommes contre la politique menée par N. Sarkozy ?

  • helene
    juillet 25, 2009

    Bonsoir,
    Je postais pour la première fois sur un site de partage de vidéos. Le lendemain, j’ai reçu « une information importante » m’informant que ma vidéo contenait « des éléments portant atteinte à des droits de propriété intellectuelle (droits des auteurs, des producteurs, des artistes, etc.) » et avait été « supprimée à la demande de certains des titulaires de ces droits ».

    Pourtant, comme je l’ai indiqué en réponse, je vois souvent, sur ces sites, ce genre d’extraits – je ne parle pas d’épisode entier – d’une durée extrêmement courte, en streaming, forcément.
    Je pensais donc être dans la légalité en diffusant, bien loin du téléchargement « c’est du vol », ce tout petit bout de la série (générique, 30 secondes), pas plus que l’extrait autorisé d’un livre, au nombre de signes limités, sous droit d’auteur, me semblait-il.
    En recherche, j’ai d’ailleurs trouvé ce générique, pas du tout caché sous un intitulé code pour passer entre les mailles du filet : plus de 30 000 vues. Cherchant la cohérence et le juste, non pas le « alors lui il le fait », j’envoie le lien. Réponse je trouve assez hypocrite et pas très éclairante sur ce qui est autorisé en matière de diffusion d’extraits de films/séries copyrightés :
    « Le lien que vous venez de m’envoyer va surement être enlevé du site aussi, tout dépend de la demande des ayants droits ».

    Les droits de diffusion d’un extrait de vidéo, pour dynamiser un blog, comment les obtenir ? à quel prix ? Un prix raisonnable pour un particulier (qui n’a pas téléchargé la vidéo illégalement mais acheté tous les coffrets) ? Nous ne sommes pas informé. Je voudrais conserver la possibilité de mettre juste deux répliques cultes en vidéo, par exemple, pour l’attractivité de mon blog, quitte à payer pour la diffusion (même si je ne vois pas bien pourquoi un très court extrait de vidéo ne serait pas aussi gratuit qu’un extrait de roman), mais y a-t-il seulement quelqu’un à qui s’adresser et un prix pas trop exorbitant à payer pour un simple Internaute simplement désireux de partager ce qu’il aime selon l’esprit d’origine du Net ?