Dassier parti, Nicolas Sarkozy entend bien garder un oeil sur la suite.

par 10commentaires No tags 0


photo_1245410163544-1-0_w350.jpg

Jean-Claude Dassier a du culot. Celui que l’industriel Robert-Louis Dreyfus et son équipe courtisaient depuis des jours, dans l’espoir de lui confier les clés de l’Olympique de Marseille, aura joué sa partition sans que les dirigeants de TF1 aient été informés une seule seconde de ses démarches. Mieux, c’est en lisant la presse que les pontes de la Une ont appris que ce journaliste, pilier de LCI et figure de la chaîne, négociait en coulisses, avec « RLD » et le footballeur Didier Deschamps, son arrivée à la tête du club. Ce qui est chose faite depuis ce matin.

Si la presse a expliqué que les discussions ont longtemps et essentiellement porté ces derniers jours sur l’organigramme dirigeant de l’OM, elle avait oublié un léger point de détail : Dassier, qui n’avait pas démissionné de TF1 encore hier, dimanche, devait d’abord négocier au mieux son départ de cette chaîne, avant de signer un quelconque contrat d’embauche à Marseille. Car soyons un instant bassement trivial: à 68 ans, l’homme a de solides indemnités à faire valoir…Ce journaliste et cadre dirigeant, qui a fait le succès de LCI et dont Nicolas Sarkozy est le protecteur, n’entend pas faire à TF1 le cadeau de ses années passées au sein de ce groupe. Et on le comprend.

Reste que la négociation sur ses indemnités risque d’être un brin sportives, les dirigeants de TF1 n’ayant guère apprécié d’avoir eu à suivre ce feuilleton un peu ubuesque du banc de touche. Avec le départ de Dassier s’ouvre en tous les cas une nouvelle ère à la rédaction de TF1 où l’homme faisait peser un climat parfois lourd. Le PDG de TF1, Nonce Paolini et Axel Duroux, ( l’ex patron de RTL qui vient d’être nommé au poste de numéro 2), se voient offrir, quant à eux et sur un plateau d’argent l’opportunité d’installer un homme (ou une femme) de leur choix à la tête de l’information de la chaîne. Même s’il faudra pour cela passer par les fourches caudines de Martin Bouygues et de Nicolas Sarkozy qui auront, l’un et l’autre, leur mot à dire. Pour ne pas dire, le dernier mot.  

0
10 Comments
  • Random95
    juin 22, 2009

    C’est étrange, lorsque j’ai récemment démissionné, il n’a ni été question d’indemnités, ni de réduction de préavis… Y aurait-il eu une modification du droit du travail ces derniers jours pour laisser penser à M. Dassier qu’il a le droit à quoi que ce soit ?

  • Nerfs Dassier
    juin 22, 2009

    On prend les paris ? Le prochain directeur de l’info de TF1 s’appellera Nicolas Beytout.

  • alain44
    juin 22, 2009

    Lorsqu’un salarié démissionne de son entreprise,il ne peut prétendre a aucune indemnité ,mais ces nantis de journalistes télés ont tous les droits.Il suffit a TF1 de refuser toute négociation ,de l’obliger a rester ou de quitter son poste sans aucune compensation financière.

  • Jericho
    juin 23, 2009

    Hilarant article. 1) des indemnités alors qu’il n’y a pas de licenciement !? 2) Des conjectures sur le successeur de Jean-Claude Dassier à la direction de l’information de LCI. Deux fausses nouvelles puisque Dassier a quitté TF1 hier et que TF1 a décidé de ne pas le remplacer.

  • MARTINO
    juin 23, 2009

    En réponse à JERICHO LE 23 JUIN 2009 7H19
    « Hilarant article. 1) des indemnités alors qu’il n’y a pas de licenciement !? 2) Des conjectures sur le successeur de Jean-Claude Dassier à la direction de l’information de LCI. Deux fausses nouvelles puisque Dassier a quitté TF1 hier et que TF1 a décidé de ne pas le remplacer. »

    Non, cet article est pertinent :
    1. La convention de l’audiovisuel et des journalistes en particulier prévoit, au delà de l’âge légal de départ à la retraite, une possibilité de rupture de contrat à l’amiable; des indemnités sont prévues non pas au titre d’un licenciement mais bien, en faveur de l’employeur d’années de « fidélité » et des notions de confidentialité et d’anti-concurrence ayant pu être définies contractuellement..
    2. Rien ne permet d’affirmer qu’à terme, la mission transversale (notamment pour la coordination des deux rédactions d’info TF1 + LCI) ne nécessitera pas un remplaçant. La décision « de ne pas le remplaçer à très court terme est donc un moyen d’apaiser la question. Sinon, à quoi servait ce poste et Dassier était-il indispensable ou irremplaçable ?

  • Grafik komputerowy
    janvier 16, 2011

    Valuable www. I for sure pm about it my to dad! Best Regards Grafik komputerowy.

  • search by phone number
    janvier 29, 2011

    Im getting a javascript error, is anyone else?

  • horoscope traits
    février 7, 2011

    Could you email me with some hints & tips about how you made this site look this cool, I’d appreciate it.

  • Milan Pyscher
    février 8, 2011

    I have been examinating out some of your posts and i must say pretty nice stuff. I will make sure to bookmark your blog.

  • cheap pampers
    février 16, 2011

    clowns