Enrubanné par sa direction, Elkabbach va rempiler sur Europe 1.

par 2commentaires No tags 0

32840_une-bompard-elkabach.jpg

Jean-Pierre Elkabbach devrait retrouver l’antenne d’Europe 1 et son interview politique à la rentrée de septembre, si l’on s’en tient aux propos louangeurs tenus à son encontre par le patron de la station, Alexandre Bompard, (photos). Interrogé il y a quelques jours sur la question ce dernier soulignait son « excellente intégration dans l’équipe de la matinale d’Europe 1 autour de Marc Olivier Fogiel » et « la très bonne qualité de ses interviews ». A cela s’ajoute l’audience qui a été au rendez-vous toute la saison. Voilà qui devrait faire taire définitivement les rumeurs d’un départ de JPE et de son remplacement. Quelques noms ont été même évoqués au fil des semaines pour le remplacer, justement: de Jean-Michel Aphatie (RTL) à Christophe Barbier (L’Express), en passant par Yves Calvi (France 2). Mais c’est JPE finalement qui restera en tête de gondole.
Autre journaliste et animateur en passe, également, de rempiler sur Europe 1, Jean-Marc Morandini qui devrait, lui aussi, retrouver son micro à la rentrée rue François 1er.
0
2 Comments
  • Phresh
    juin 9, 2009

    Tant mieux, Morandini va pouvoir continuer à exposer son racolage, ses âneries ce qui va favoriser sa décrébilisation.

  • Flora
    juin 10, 2009

    Euh, pour moi, quand on mentionne Yves Calvi en causant radio, on met France Inter. Et si on veut mettre sa carte de visite complète, on met France 5 (C dans l’air est quand même l’émission qui l’a lancé), France 2 et France Inter. Est-ce du mépris pour le media radio ou pour France 5, ou simplement une forme de snobisme… ou encore un simple oubli?
    Quant à JPE, j’ai l’impression qu’il faudrait une catastrophe pour qu’il quitte l’antenne. Une catastrophe personnelle bien sûr car les catastrophes professionnelles ont été graves et nombreuses pour lui, ainsi que ses complicités avec certains de ses interviewés… mais bon, il est toujours là… Youpi. Dire qu’on nous parle du chômage des jeunes sans arrêt, tout en nous disant qu’il faut filer du boulot aux séniors. JPE, Mougeotte: même combat, celui de garder les médias dans le giron des pépés. Faut pas s’étonner que les jeunes se désintéressent de l’info traditionnelle ou des élections avec des capitaines pareils pour les intéresser… pfff…