Home? Un beau clip de campagne

Yann-Arthus-Bertrand.jpg Embarras et satisfaction mêlés à France Télévisions, colère au Modem, crispation au PS… Indiscutablement, Home, le film de Yan Arthus-Bertrand, diffusé sur France 2 avec l’audience record que l’on sait, (plus de 9 millions de personnes), aura qu’on le veuille ou non plus que pesé sur le scrutin des européennes. Et c’est un cas d’école. Car personne en effet n’aurait parié un euro sur cet attelage hétéroclite qui voyait Daniel Cohn Bendit, José Bové et Eva Joly ripailler ensemble sur les tréteaux. Un trio disparate, aux antipodes les uns des autres et dont les discours n’ont jamais vraiment soulevé les foules. Et puis il y a eu ce film au buzz planétaire. Une oeuvre choc où tout ce que la planète écolo tente de faire passer comme messages depuis des lustres, sans jamais y parvenir, sans jamais être entendue, semblait d’un coup d’un seul limpide, immédiat, synthétique, évident et bouleversant.

Les images du QG de campagne de Dany le vert étaient ainsi très parlantes. On y voyait des militants éberlués par leur propre succès, se pinçant pour appréhender une réalité à laquelle ils n’osaient encore croire, bref, convaincus que la magie Cohn Bendit avait soudainement et miraculeusement opéré, sans que l’on sache vraiment pourquoi maintenant, par quelle alchimie. Eva Joly elle-même semblait en lévitation sur les plateaux de télés, incapable de structurer un propos intelligible susceptible d’éclairer le téléspectateur sur ce qui venait de se produire dans le pays. Je reste convaincu que le film de Yann Arthus-Bertrand, diffusé l’avant veille du scrutin, est le plus beau clip de campagne qu’un état-major ait rêvé: jamais film n’a été aussi efficace.

Dès hier soir, les dirigeants de France 2 sont montés au créneau afin d’expliquer que la date de la programmation de Home avait été fixée il y a de cela deux ans. Une explication un peu faiblarde dans la mesure où il n’aurait pas été très compliqué de déplacer la diffusion de cette oeuvre de quelques jours afin d’éviter ce début de polémique. Mais encore fallait-il deviner que ce long dépliant écolo semblable à une édition luxueuse du National Géographic allait tout balayer sur son passage. On sait maintenant ce que doit faire le PS afin de remonter la pente: demander à Yann Arthus-Bertrand de pondre, d’ici à 2012, un opéra filmé sur les méfaits du libéralisme.

0
10 Comments
  • Morgan
    juin 8, 2009

    Renaud, ne rentrez pas dans le piège d’hommes politiques inconséquents. Le vendredi 5 juin était la date de la journée MONDIALE de l’environnement. La logique de programmation est du côté de France 2 qui a diffusé ce programme totalement écologique sur l’action de l’Homme sur notre planète ce jour-là. On ne programme pas un programme écologique le jour de la journée mondiale de l’écologie, on ne programme pas des émissions spéciales sur le Débarquement le 6 juin car Nicolas Sarkozy est présent, on ne programme pas de films pour toute la famille le jour de Noel, on ne programme pas de débat sur les élections européennes car personne n’est intéressé (ha non, ça TF1 s’en est chargé …) Bref on ne fait plus rien. La mire c’est bien comme programmation, non ?

  • yann
    juin 8, 2009

    Je rejoins totalement Morgan dans ses propos. Cette polémique est nulle, tout juste une bonne excuse pour les perdants du jour – enfin, d’hier.
    Mais c’est classique. Si on demande aux gens – et aux votant d’Europe Ecologie – si Home les a influencés, ils vous diront à 99% que non. Demandez leur si ça a put influencer leurs voisins, ils vont diront à 80% que oui.
    Bref, on disait de même des guignols à une époque.
    C’est humain de croire que ses semblables sont plus cons (hum, plus influençable?) que nous même.

    Pour autant, je n’y crois pas une seconde.
    D’abord, parce que la montée en puissance d’Europe Ecologie c’est vu bien avant le diffusion de Home, seule son ampleur à la fin surprend, comme à surpris le score du FN il y a quelques années (le parallèle s’arrête la ^^).
    Ensuite, parce que dans cette campagne pourrie – tant chez les partis que dans les médias ; le parti de Cohn Bendit est apparu comme un des rares à avoir une vrai légitimité en Europe. Après – et au contraire des ‘têtes de gondole’ des autres partie, l’Europe est son terrain de jeu depuis des années, quand les autres sont d’abord connu comme des ‘politiciens nationaux’ on va dire.

    Bref, arretons de considérer nos voisins comme stupide, ceux qui ont voté Europe Ecologie ne l’ont sans doute pas fait (ou uniquement fait) a cause d’un joli film parlant d’ecologie (c’était d’ailleurs plus un joli film qu’un film vraiment militant j’ai trouvé – opinion perso)

  • toop
    juin 8, 2009

    Analyse politique qui n’a aucune pertinence selon moi.
    Et si tout simplement les citoyens qui sont allés voter hier étaient moins bêtes qu’on nous laisse croire et qu’ils avaient voté pour un discours européen, des nouvelles têtes, un « air frais ».
    Toujours trouver des excuses (ici, la diffusion de Home) et ramener les Français à un troupeau de veaux manipulables, ça devient lassant. Évidemment, ça vient toujours des mêmes, les hommes politiques (hier soir, sur tous les plateaux) et les journalistes, ce matin, sur votre blog.

  • inupik
    juin 8, 2009

    N’importe quoi !! Ce qui se joue actuellement en Europe n’est pas le réchauffement climatique mais la distribution des richesses. Les opposants à Europe Ecologie ont tout intérêt à diminuer les déclarations tonitruantes de Madame Joly sur ce point et par la même sa grande influence sur l’opinion.
    Les violences perpétrées par les nations occidentales envers les pays en voie de développement depuis 50 ans sont inacceptables. Après l’esclavage, la colonisation, ces pays sont aujourd’hui privés des bénéfices de leurs ressources. Se battre contre ces principes odieux dépasse le courant écologiste !!!
    La vraie réussite de ce parti c’est Mme JOLY!!! Elle qui seule bouscule les principes politiques en places depuis un 1/2 siècle, mafieux en occident et dictatorial dans les pays du tiers mondes. Réveillez vous ! Mme JOLY aujourd’hui nous ouvre les yeux sur la vraie nature des dirigeants. La valeur de ceux a qui l’ont a confié les rennes du pouvoir ! Et franchement c pas beau à voir !

  • tetu29
    juin 8, 2009

    Cher Renaud,
    comme certains hommes politiques, vous prenez les électeurs pour des imbéciles (pour ne pas le sortir en 4 lettres), avec « c » au début et « ons » à la fin).

    Ce qui est grandiose ici, c’est le mépris. Vous vous trompez et de cible, et de débat. Vous êtes à mon goût relativement faible dans vos commentaires médias. Vous devriez laisser le politique à d’autres.

    Bien à vous.

  • tetu29
    juin 8, 2009

    Et avant de balancer, vous auriez du lire le billet de Philippe Gavi sur la diffamation, publié sur votre blog. Vous en êtes à deux doigts…

  • Denis
    juin 8, 2009

    Article vraiment médiocre !
    Entièrement d’accord avec les commentaires précédents…
    Ça régresse par ici, on se croirait presque sur le blog d’un certain JMM…

    Très déçu de la tournure que prend ce blog.

  • potentier
    juin 8, 2009

    je suis totalement d’accord avec cette article.
    les medias ont un pouvoir d’influence sur le vote des electeurs (d’ailleurs les sondages contribuent ,à mon avis, à l’influence du public).
    soyons realiste, un film aussi alarmiste ne peut que faire reflechir les personnes sur la situation.et donc pour contribuer à sauvez notre veille terre donnons notre voix au vert vu que l’on se fout des europennes.
    pour ma part je reste convaincu que les scores aurait été différent si on avait voté le dimanche 24 mai.
    salutation

  • Anthony
    juin 9, 2009

    Je vois que l’on continue à prendre les citoyen pour des imbéciles…comme si on n’avait aucune réflexion pour prendre une décision décente.
    Le résultat m’apparaît logique étant donné la pauvreté des arguments des opposants…je ne parlerai pas du FN a tel point un sentiment pathétique me vient à l’esprit.
    Se pleindre en pointant du doigt la réussite des autres…c’est bien français comme attitude.
    HOME était un film magnifique, relatant de la situation désastreuse de notre belle planète bleue.
    La diffusion était mondiale, donc dire que ce film était placé pour « arranger les élections » est tout bonnement stupide. Il y a eut des diffusions dans près de 180 pays du globe.
    Si vous en doutez, on peut tout à fait demander aux américains ou aux chinois si cela les a contribués à votés pour la cause européenne ?…non ?
    Ce sont des argument bancales et révélateurs de la mauvaise foi des fameuses « têtes de liste ».
    Je dis BRAVO au réalisteur YAB, à Luc Besson, au directeur de PPR et aux 88000 collaborateurs de ce film…
    HOME est un constat, pas une manipulation des esprits.
    En réfléchissant comme MORGAN, on ne fait qu’amplifié l’image du français qui ne pense qu’à lui et qui dénonce de manière infondée.

  • Caroyln Klausner
    octobre 19, 2011

    I have found only two posts in your blog. this is really disappointing matter. i hope you will more active about your blog.