Ségolène Royal championne de la com'

segolene-royal.jpgComment les journalistes politiques jugent-ils la communication de nos responsables politiques? La perception de leur communication par certains des experts de la vie politique française est-elle en phase avec l’appréciation de ces mêmes politiques par les citoyens? Bref, le regard que portent les journalistes sur les ténors du gouvernement ou de l’hémicycle rejoint-il celui des français, en génréral ? La société d’études Vae Solis Corporate a réalisé une enquête sur la question à partir de 42 interviews de journalistes politiques français, parmi les principaux du secteur. Résultat de cette étude ? C’est Ségolène Royal qui enregistre le meilleur score. Sa communication est saluée par la profession qui la place en tête, juste devant Olivier Besancennot, Jean-François Copé, Xavier Bertrand, François Bayrou, Jean-Louis Borloo et Rama Yade pour ne citer que les six premiers de ce palmarès. Rama Yade est ainsi la première femme citée à droite, ce qui fait dire à l’institut qui a réalisé cette étude que « la qualité de la communication n’est pas proportionnelle au portefeuille ».

A gauche, la sanction est sévère pour Martine Aubry : classée en 20e posuitioin la premièrec secrétaire du PS est devancée par François Hollande et Bertrand Delanoë, deux éléphants du PS qui ont pourtant pris du recul et déserté les plateaux de télés et les estrades. Bernard Kouchner, pourtant très populaire auprès des Français, est lui aussi mal noté et bien mal accompagné : en 18e position, il est entouré par Marine Le Pen (19e) et José Bové, (17e. Etonnante 13e place pour Rachida Dati, dont les errements semblent être corrigés, compensés, aux yeux des journalistes interrogés, par une communication débridée et tous azimuts.

Quelques bonnets d’âne pour finir : Eric Woerth occupe la dernière place de ce classement. Le très austère ministre du budget est aussi mal noté que le sont Patrick Devedjian, Julien Dray, Laurent Fabius, Brice Hortefeux, Jean-Pierre Raffarin et Dominique Voynet.

0
9 Comments
  • Jules
    juin 11, 2009

    Il y a donc encore quelqu’un en France qui ne sait pas que Royal ne prend pas de E, il s’appelle Renaud Revel et, sachez le, il se dit journaliste.

  • THIERRY
    juin 11, 2009

    grâce à MR LE CHRONIQUEUR mondain de la rive gauche des beaux quartiers parisiens MR REVEL,j’apprends enfin que MME ROYAL est championne de …………quelque chose!!
    dîtes ME REVEL vous êtes en panne d’imagination pour traiter d’un tel sujet futile
    faîtes plutôt un dossier complet sur la chaine FRANCE INTER gauche plurielle dirigée par des …………..syndicalistes
    c’est vrai vous bossez dans ce service public et peut être que le courage n’est pas votre qualité première pour critiquer son employeur enfin je voulais dire le contribuable!!!!!!!!!!!!!

  • JILL
    juin 11, 2009

    Il a raison le Renaud …Mme Royal est championne de
    la com ,mais à l’envers .
    Sa ridicule partonitude a dû faire perdre quelques points au PS .

  • GIROUD
    juin 11, 2009

    Plutot championne du Pardon, et vide d’idée..

  • papydu59
    juin 11, 2009

    La commerie n’a pas de limites

  • jacquesp
    juin 12, 2009

    Ségolène Royal a un pouvoir de séduction et de mobilisation des foules incontestable .Elle en joue pour croquer le pouvoir et le leadership: elle a raison, c’est un impératif en politique aujourd’hui. C’est dommage qu’elle soit la seule à avoir compris cela à Gauche ( à Droite, à part Sarkozy, je ne vois pas grand-chose non plus). Sa faiblesse est son inconstance idéologique qui laisse penser qu’elle est plutôt du Centre que de Gauche, et tout ça sans le dire, mais ça se voit, dommage pour elle). De plus, cette volonté d’agir en électron libre, sans concertation avec ceux qui ne demandent qu’à la soutenir, est contreproductif auprès de ceux qui ont vraiment l’esprit de gauche. C’est ce qui lui a fait perdre les élections en 2007, c’est ce qui l’a mis en retrait par rapport à Martine Aubry. Mitterand était un peu comme elle, assez faux-cul et imprévisible, mais il avait pris un solide antidote contre lui-même : un pacte écrit avec les forces de Gauche incontestables.

  • seuqcaj
    juin 12, 2009

    Des commentaires toujours au niveau des pâquerettes, c’est cela l’analyse de fond sur le classement de la com ?

    Soyez objectifs pour une fois les JULES, JIM et con sorts, sinon vous n’attaqueriez pas bassement une leader incontestée qui va continuer à vous faire avoir des cauchemards :))

  • universel
    juin 12, 2009

    Si déjà le dicton dit tous les êtres humains naissent égaux…. pour faire de la com…. nos leaders politiques utilisent les mots écrits à l’extérieur c’est-à-dire dans les dictionnaires ou à l’intérieur c’est-à-dire écrit dans leur dictionnaire cérébral ?

    Nous nous utilisons d’abord l’extérieur…. l’air terrestre de la terre….

  • marie
    juin 12, 2009

    N’importe quoi! Est-ce une boutade ou une tentative de refaire son aura ou de booster, de nouveau, sa promotion sur france Inter, entre autres, et dans les media? Comme les produits minceur et les crèmes solaires qui réapparaissent avant l’été, en bon produit de vente, Royal revient. Cela n’a pas marché la dernière fois, alors on retente le coup, pour voir. Aussi usant que ses postures.