0,50 centime d'euro par téléspectateur: c'est le prix de l'équipe de France de foot

equipe-de-france-foot_15.jpg

Conséquence de la dégradation de l’image de l’équipe de France de football, fortement abîmée par son très improbable et anti-charismatique entraîneur Raymond Domenech, les matchs du Onze tricolore ne trouvent pour l’instant pas preneur. En effet, ni TF1, ni M6, n’ont répondu aux exigences de la Fédération qui peine à trouver un diffuseur.

Et c’est une première dans les annales: jamais jusqu’ici, en effet, les chaînes de télévision n’avaient boudé l’équipe de France. Mieux, au nom d’un sentiment national exacerbé, TF1, jugulaire sous menton, mettait royalement la main à la poche sans regarder à la dépense, en considérant qu’il était de son devoir de chaîne citoyenne  d’accueillir les « Bleus » sur son antenne. Et peu importe si l’investissement se faisait à perte. Avec la crise économique les choses ont radicalement changé. TF1, qui historiquement n’a jamais gagné d’argent avec des matchs de l’équipe de France, (lesquels ne dépassent plus, depuis trois ans, les 40% de part de marché, ce qui est faible), est décidé, tout comme M6, à faire baisser les prix. Payés 5 millions d’euros pièce, ces rencontres sont un gouffre pour « La Une» : avec les dix derniers matchs diffusés sur son antenne, La Une n’a en effet récolté que 2 millions d’euros de recettes publicitaires. C’est maigre.

Afin de convaincre TF1 et M6 d’enchérir, la FFF a donc accepté un premier effort. Au terme d’un rapide calcul, dont la subtilité qui m’échappe, les grands argentiers de la Fédération ont décidé d’évaluer chaque téléspectateur à 0,50 centime d’euros ! Compte tenu que chaque match  de l’équipe de France enregistre, en moyenne, une audience de 7,2 millions de téléspectateurs, la FFF a fixé un prix par match à 3,8 millions d’euros. Encore trop cher, semblent estimer les dirigeants de M6 et TF1, qui ont engagé une négociation de gré à gré avec la Fédération. Mais personne ne semble pressé de signer. TF1 surtout, qui détient déjà les droits de la prochaine Coupe du monde de foot et qui n’entretient pas de bonnes relations avec Raymond Domenech, dont elle ne souhaitait pas la reconduction à la tête de l’équipe de France.

Tout fout le camps, les temps changent, on le voit. Hier, veau d‘or du petit écran, le foot tricolore est aujourd’hui foulé aux pieds: devenu un produit comme les autres on ne se dispute même plus ses dépouilles. D’ici à ce que TF1 exige du ministère de la Défense quelques subsides pour diffuser le traditionnel défilé du 14 juillet, il n’y a qu’un pas.       

0
2 Comments
  • SoUlY
    septembre 4, 2009

    « Mais personne ne semble pressé de signer. TF1 surtout, qui détient déjà les droits de la prochaine Coupe du monde de foot et qui n’entretient pas de bonnes relations avec Raymond Domenech, dont elle ne souhaitait pas la reconduction à la tête de l’équipe de France. »

    Et d’un coup ca me fait froid dans le dos. Parce que je suis encore un peu naif et que voir aussi concretement l’EDF etre un produit dont on peut imaginer decider du cahier des charges car on fait le cheque. Et de se dire que la direction de TF1 ne souhaitait pas la reconduction du selectionneur… Qu’une habile negociation pourrait les conduire a meme decider quel coach glamour on pourrait mettre a la place. Que la couleur des maillots pourrait etre changee au gre du service marketing de TF1 et des gouts de la menagere.

    En fait c’est bizarre cette impression d’ineluctable et cette arriere gout de « c’etait mieux avant ». Pour un peu j’aurais l’impression d’etre (deja) un vieux con. De 32 ans.

    Merci pour l’article Renaud.

  • berti
    juin 23, 2012

    je voudrais simplement dire que j’ai honte de notre équipe de france meme pas capable de se dépasser pour essayer d’aller plus loin elle est ou l’équipe de l’année 1998 dont on etait fière je suis dégoutté et surtout plus envie de regarder le football